Pour Quartararo, l'important est de ne garder que le positif

partages
commentaires
Pour Quartararo, l'important est de ne garder que le positif
Par :
14 mars 2019 à 19:00

Malgré un déroulé de course des plus frustrants pour le Français, celui-ci voulait voir le verre à moitié plein à l'issue du GP du Qatar.

Pour Fabio Quartararo, il y aura sans nul doute de meilleurs jours en MotoGP. Le Français a joué de malchance dimanche dernier lors du lancement du tour de chauffe à Losail, sa M1 calant sur la grille, ce qui l'a contraint à prendre le départ depuis la voie des stands.

Un véritable crève-cœur alors que pour sa première en MotoGP, le jeune pilote qui n'a pas encore 20 ans s'était qualifié à une remarquable cinquième place. Parti donc avec une piste dégagée devant lui, le Niçois a signé le meilleur tour en course, une maigre consolation pour celui qui aspirait à coup sûr à bien plus avant dimanche.

Lire aussi :

Priorité à l'apprentissage malgré l'acte manqué

Mais alors que son énervement était clairement perceptible dimanche avant l'extinction des feux, c'est la raison qui l'a emporté pour le numéro 20 peu après les faits. "On laisse de côté les sentiments négatifs et on ne garde que le positif", a-t-il assuré auprès du site officiel du MotoGP. "Je suis content de ce week-end. On a montré de la vitesse, mais il faut qu'on reste concentrés et que j'apprenne tout ce qu'il y a à apprendre en MotoGP."

Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT

Au-delà de la cause mécanique, son calage sur la grille pourrait-il être lié à une trop grosse pression devant l'imminence de son premier départ dans la catégorie reine ? Sans doute pas, certifie Quartararo : "Deux heures avant j'étais super stressé, et quand j'étais sur la grille j'étais détendu. Je ne sais pas ce qui s'est passé pour que je sois aussi détendu. Malheureusement il y a eu cet incident."

Lire aussi :

Le pilote tricolore a donc terminé à la 16e place, à la porte des points et dans le sillage de son compatriote Johann Zarco. Une belle remontée qui vient boucler un week-end où il aura impressionné le paddock et confirmé en période de compétition ses excellentes performances lors des essais hivernaux.

De quoi repartir du Qatar avec le cœur plus léger : "Je pense que notre rythme a été bon pendant les EL4, pendant les tests", reprend-il. "On a fait de super performances durant le vendredi, le samedi, même [dimanche] matin. Je pense que c'est plein d'expérience prise pour la prochaine course."

Avec Léna Buffa

Article suivant
Une course en deux temps pour Morbidelli

Article précédent

Une course en deux temps pour Morbidelli

Article suivant

Ducati contre-attaque et s'interroge sur une réclamation contre Honda

Ducati contre-attaque et s'interroge sur une réclamation contre Honda
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Catégorie Course
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Fabio Quartararo
Équipes SIC Racing Team
Auteur Willy Zinck
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu