Rossi n'exclut pas le MotoE pour son équipe à l'avenir

Valentino Rossi n'écarte pas la possibilité d'un programme en MotoE à l'avenir pour le Sky Racing Team VR46. En attendant, il se concentre sur les Grands Prix classiques, où il souhaite contrer la mainmise espagnole...

Rossi n'exclut pas le MotoE pour son équipe à l'avenir

La première saison du MotoE, championnat électrique qui vient se greffer sur le programme des week-ends MotoGP, sera disputée par des équipes déjà toutes engagées en Grand Prix. Pour un total de 18 pilotes (dont trois Français), ce sont 12 teams qui ont répondu présent, en plus de leur engagement en MotoGP ou bien dans ses séries annexes que sont le Moto2 et le Moto3.

Si le Sky Racing Team VR46 manque à l'appel, c'est d'après son patron car les conditions n'étaient pas réunies pour le mener à bien correctement en 2019. "Cette année on ne sera pas en MotoE, parce qu'on va voir comment ça se passe, mais aussi parce qu'on n'a pas la force, le personnel ou la place pour monter une autre équipe et tenter de bien le faire", explique Valentino Rossi.

Lire aussi :

"On a donc décidé de rester en Moto3 et en Moto2, et de poursuivre notre projet, qui est de faire grandir des pilotes italiens. L'année prochaine, on aura quatre pilotes en Championnat du monde", rappelle Rossi, qui ne ferme toutefois pas la porte : "On verra – peut-être à l'avenir, pourquoi pas."

Mettre fin à la "toute-puissance espagnole"

Pour 2019, les effectifs du Sky Racing Team VR46 sont donc clairement définis, avec pour but de s'en tenir à la mission qui lui est fixée, à savoir former de jeunes pilotes italiens et les accompagner jusqu'au plus haut niveau du Championnat du monde.

"L'année prochaine, on fera le CIV et non le CEV", explique Rossi, dont l'équipe alignera en championnat d'Italie les jeunes Elia Bartolini et Lorenzo Bartalesi. "Ce sera difficile de réussir à rééditer le travail qu'on a déjà fait, et surtout à atteindre les mêmes résultats que ceux obtenus avec Morbidelli, Pecco, mon frère [Luca Marini], mais on va essayer. C'est bien d'essayer de continuer, et puis travailler avec les jeunes c'est très sympa."

Lire aussi :

Outre les deux pilotes cités, engagés en Italie, le team du Docteur alignera Luca Marini et Nicolò Bulega en Moto2, et Dennis Foggia et Celestino Vietti Ramus en Moto3

"Ces dernières années, on a fait du très bon travail en Italie", se félicite le boss des troupes de Tavullia, qui a pu célébrer cette année le premier titre de son équipe et a mené ces deux dernières années deux membres de son Academy vers le sacre puis vers le MotoGP. "Deux titres sont arrivés en Moto2, d'abord celui de Morbidelli puis celui de Bagnaia. L'année prochaine, ils auront tous les deux une belle équipe et une belle moto, et ils pourront donc être très compétitifs. Et puis on a encore quelques jeunes qui vont monter."

"C'est important, essayer de combattre la toute-puissance espagnole de ces dernières années, il faut essayer de faire monter quelques Italiens pour l'avenir de la moto", juge Valentino Rossi, lui-même dernier Champion du monde italien en MotoGP... un titre qui fêtera l'an prochain ses dix ans.

partages
commentaires
Mike Di Meglio en MotoE : les effectifs sont au complet

Article précédent

Mike Di Meglio en MotoE : les effectifs sont au complet

Article suivant

Des pneus dérivés du MotoGP pour le MotoE

Des pneus dérivés du MotoGP pour le MotoE
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021