Rossi et Viñales testeront leur nouveau châssis à Assen

partages
commentaires
Rossi et Viñales testeront leur nouveau châssis à Assen
Par : Léna Buffa
22 juin 2017 à 16:35

Après le test de Barcelone, les pilotes officiels Yamaha espèrent confirmer à Assen les avancées représentées par le nouveau châssis de leur YZR-M1.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

Valentino Rossi et Maverick Viñales vont tenter de confirmer à Assen, dans le cadre du Grand Prix des Pays-Bas, les bonnes sensations qu'ils ont eues la semaine dernière lors des essais de Barcelone, où ils ont testé avec succès une évolution de châssis.

"C'était un bon test, avant tout parce qu'on a pu travailler dur et d'une bonne façon durant deux jours. C'est arrivé à un moment de la saison qui est très important pour nous, et surtout sur une piste sur laquelle on avait eu beaucoup de difficultés pendant tout le week-end", rappelle le pilote italien, qui avait reçu pour cette séance un châssis qu'il avait demandé après une épreuve déjà compliquée à Jerez.

La solution qu'il a validée n'est pas, selon Rossi, un véritable retour en arrière, mais une option qui tente d'unir les points forts du passé et du présent afin de concevoir une YZR-M1 toujours plus solide. Difficile toutefois d'entrer dans les détails, d'après lui. "C'est quelque chose de différent", tente d'explique le pilote. "Disons que ce châssis [la nouvelle évolution, ndlr] possède des aspects positifs par rapport à celui de 2016 et on a aussi essayé d'améliorer les problèmes que j'avais avec ce châssis-là [2017, ndlr], en faisant des choses un peu différentes. Mais, sincèrement, je ne sais pas exactement ce qu'ils ont fait."

Valentino Rossi est dans l'incertitude, et pas uniquement quant au remède apporté à ses difficultés, mais aussi au diagnostic en lui-même, dont il suggère qu'il pourrait relever de sensations assez personnelles. "Mon feeling personnel est que le châssis 2017 a un peu plus de sous-virage, la moto tourne moins, et que c'est la raison pour laquelle, à certains endroits, la dégradation du pneu est nettement pire qu'avec l'ancien. Mais c'est mon idée, on n'en est pas sûrs."

Maverick Viñales a cependant, lui aussi, trouvé des aspects positifs dans la nouveauté testée la semaine dernière. À l'instar de son coéquipier, le leader du championnat va chercher à confirmer aux Pays-Bas le bilan encourageant des tests en enfourchant lui aussi le nouveau châssis qui a eu ses faveurs.

"Je vais l'essayer ici, à Assen", confirme l'Espagnol. "On veut lui donner une chance, parce qu'à Montmeló je me suis très bien senti, j'ai été très rapide et régulier. Quand on a de bonnes sensations, c'est bien aussi de tester sur une autre piste. Je vais essayer ici et on va voir. J'ai été très bon sur les points de freinage et surtout en vitesse de passage en courbe, ce qui est très important à Assen."

À l'épreuve du feu

Place maintenant au verdict le plus réaliste car, en dépit du fait que les premières sensations ont été bonnes lors d'un test, seule la plongée dans le rythme d'un Grand Prix et la confrontation avec la concurrence sauront véritablement mettre cette nouveauté à l'épreuve.

"Barcelone a été une belle sensation, mais il faudra voir en course et avec les autres. J'espère qu'on pourra être plus compétitifs et mieux piloter", souligne Valentino Rossi, qui n'a plus gagné de Grand Prix depuis désormais un an. "Le problème c'est que même si on est forts ici, on devra de toute façon attendre les autres pistes car cette année il semble très difficile d'être fort partout."

Les rendez-vous d'Assen cette semaine, et du Sachsenring la semaine prochaine, prennent donc une importance très particulière, offrant au pilote l'opportunité de valider cette nouvelle direction technique tout en profitant au maximum de deux pistes bien différentes de celle de Barcelone pour engranger tous les points possibles avant la pause estivale.

"Ce sont deux courses très importantes pour comprendre si l'on peut être plus compétitifs avec ce nouveau châssis, parce que cette année on a été très en difficulté. En tout cas, je parle pour moi parce que j'ai souffert un peu plus que Viñales. J'ai réussi à faire de belles courses mais ça a toujours été difficile", reconnaît Rossi, aujourd'hui cinquième à 28 points du leader.

"Lundi et mardi pendant les tests, on a réussi à bien travailler, j'ai eu de bonnes sensations, mais on a vu que d'une piste à l'autre et même d'un jour à l'autre, cela chance beaucoup. J'espère pouvoir confirmer ici qu'avec ce châssis je pourrai être un peu plus compétitif. Et puis il faudra voir au Sachsenring, sur un bitume et une piste encore différents."

"Ça n'est pas la dernière chance", assure Valentino Rossi, toutefois conscient que le temps presse sachant que sept des 18 manches ont été disputées. "J'espère vraiment réussir à faire un pas en avant, d'autant qu'après ces deux courses on en sera déjà à la moitié. Il y a six, peut-être sept pilotes, très proches au championnat... et puis, au bout d'un moment, ça se termine ! Il faut se dépêcher si on veut essayer d'être compétitifs avant la fin."

Article suivant
Petrucci confirme que son manager discute avec Aprilia et Pramac

Article précédent

Petrucci confirme que son manager discute avec Aprilia et Pramac

Article suivant

Márquez espère être plus proche que les autres années à Assen

Márquez espère être plus proche que les autres années à Assen
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Lieu Assen
Pilotes Valentino Rossi Boutique , Maverick Viñales Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Preview