Le MotoGP reste à Silverstone jusqu'en 2021

Le circuit britannique de Silverstone a confirmé rester au calendrier de la catégorie reine, tout en réaffirmant la tenue de travaux sur sa piste le mois prochain.

Le MotoGP reste à Silverstone jusqu'en 2021

Silverstone vient de voir son contrat pour accueillir le MotoGP prolongé jusqu'en 2021. Cette annonce a été faite conjointement avec la confirmation des travaux de resurfaçage qui auront lieu au mois de juin, soit peu avant la tenue du GP de Formule 1, du 10 au 12 juillet.

Une réfection de l'asphalte rendue nécessaire par l'annulation de la dernière édition en raison de pluies diluviennes et surtout de l'incapacité du circuit britannique à évacuer l'eau de la piste. En ce sens, le tracé du Northamptonshire est dos au mur s'il voulait continuer d'accueillir la catégorie reine, obligé d'entreprendre des travaux pour conserver le bénéfice de sa licence FIM Grade A, nécessaire pour organiser un Grand Prix.

La course de cette année, 12e manche du calendrier, est prévue du 23 au 25 août. Après le précédent resurfacagee manqué réalisé par la société Aggregate Industries, c'est cette fois-ci une autre entreprise, Tarmac Construction, qui a été choisie pour mener à bien ces travaux, avec les conseils avisés du consultant de piste Jarno Zaffelli.

Lire aussi :

Un travail de longue haleine

Autant d'annonces qui font souffler un nouveau vent d'optimisme Outre-Manche, notamment pour le directeur du circuit, Stuart Pringle : "En arriver là a demandé beaucoup de travail de la part du personnel du circuit de Silverstone, mais durant tout ce temps nous avons tous été complètement concentrés sur le fait de nous assurer de prendre les bonnes décisions pour garantir l'avenir de nos plus importants événements, la tenue des GP de Formule 1 et de MotoGP."

"Nous avons une entreprise connue internationalement qui travaille sur le resurfaçage de la piste, et nous avons à notre disposition l'un des designers de circuit les plus respectés en la personne de Jarno Zaffelli, qui intervient en qualité de consultant à Silverstone durant la durée des travaux. L'extension du contrat MotoGP est une nouvelle excellente pour nous tous à Silverstone, et cela nous permet dorénavant de projeter un plan de long-terme pour le développement futur du MotoGP, ainsi que de tous les événements moto sur notre circuit. Nous sommes impatients de faire du week-end MotoGP le meilleur événement moto au Royaume-Uni du calendrier."

Du côté de l'entreprise Tarmac Construction, on se montre très honoré d'avoir été sélectionné pour prendre le relais des travaux de mise à niveau de Silverstone, comme le montrent les propos tenus par son directeur, Paul Fleetham : "Nous sommes très fiers de travailler avec l'équipe de Silverstone pour resurfacer ce circuit britannique emblématique. Nous avons rassemblé une équipe de professionnels hautement qualifiés à travers tout le pays qui vont travailler avec l'aide d'innovations pionnières dans la construction automatisée, ce afin d'achever le projet selon les standards les plus élevés."  

La grille de départ sous la pluie

Silverstone, l'une des figures de proue du calendrier

Pour le patron de la Dorna, Carmelo Ezpeleta, c'est la satisfaction de pouvoir conserver l'une des figures majeures du calendrier MotoGP qui prévaut : "L'extension du contrat de Silverstone est une marque de la confiance que nous plaçons dans le circuit en vue de l'accueil du MotoGP au cours des trois prochaines années."

"Silverstone est l'un des circuits historiques du MotoGP, et nous avons travaillé en étroite collaboration avec [le tracé] pour nous assurer que la course ait un avenir plein de succès. Nous assisterons le moindre changement qui sera nécessaire concernant la surface de la piste, après les événements qui ont eu lieu lors du GP 2018. Nous sommes impatients de continuer à travailler avec Silverstone dans ce qui sera le moment fort du calendrier moto au Royaume-Uni."

partages
commentaires
Bagnaia : Du positif malgré des problèmes pour dépasser

Article précédent

Bagnaia : Du positif malgré des problèmes pour dépasser

Article suivant

Dovizioso va faire ses débuts en DTM avec Audi le mois prochain

Dovizioso va faire ses débuts en DTM avec Audi le mois prochain
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021