Viñales entend mettre en œuvre ses progrès sur le mouillé dès Sepang

Troisième lors du Grand Prix d'Australie, Maverick Viñales vise encore un peu plus haut en Malaisie avec, pourquoi pas, une première victoire depuis la France.

Viñales entend mettre en œuvre ses progrès sur le mouillé dès Sepang
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Podium : le troisième, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing,
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Podium : le vainqueur Marc Marquez, Repsol Honda Team, le deuxième, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, le troisième, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

Si on s'attarde uniquement sur les résultats obtenus par Maverick Viñales la semaine dernière à Phillip Island, on est tenté de dire que le Grand Prix d'Australie n'a fourni que peu de motifs de satisfaction à l'Espagnol. 

Sur la côte de Tasmanie, le pilote Yamaha a en effet perdu tout espoir de titre cette année, et a dû s'incliner face à son coéquipier Valentino Rossi. Mais s'en tenir à ces simples observations serait bien réducteur compte tenu des progrès affichés par la marque aux trois diapasons lors de moments-clés du week-end australien.

Notamment lors du warm-up, qui s'est déroulé sur une piste humide, et au terme duquel Viñales s'est emparé du deuxième temps, seulement devancé par Marc Márquez ! Une vraie amélioration étant donné les grandes difficultés des Yamaha cette saison dans de telles conditions.

Mieux, ces progrès pourraient bien être fort utiles ce week-end, alors que des précipitations sont annoncées sur l'ensemble du Grand Prix. "[Nous avons effectué ces progrès] Trop tard... [rires] Nous avons galéré toute l'année, et là, en seulement 20 minutes, nous avons trouvé la clé pour aller vite sur le mouillé. En particulier, nous avons retrouvé un bon feeling avec le pneu avant", explique ainsi Viñales.

La pluie encore au rendez-vous à Sepang

Celui-ci ne se rappelle que trop bien le déroulé de la précédente édition, où la pluie s'était invitée pour brouiller les cartes à Sepang. "C'est un bon point d'avoir progressé pour ici, en Malaisie, car il est clair que nous allons avoir des conditions humides", poursuit le numéro 25. "Cela va donc être une bonne occasion de prouver que nous avons fait un pas en avant dans ce domaine." 

Viñales peut également se montrer optimiste du fait de ses bonnes prestations en Asie du Sud-Est depuis ses débuts en Grand Prix. "C'est une piste que j'apprécie beaucoup", confirme-t-il, lui qui s'y est imposé à deux reprises : en 2011 en 125cc et plus récemment en 2014 en Moto2. "J'ai toujours été rapide ici, et j'ai toujours eu de bons résultats. Et la Yamaha fonctionne bien sur ce circuit. Il faudra cependant voir la météo, la chaleur. Je me sens bien dans des conditions difficiles, et je suis convaincu que nous allons faire à nouveau du bon travail."

Une bonne dynamique enclenchée à Phillip Island avec un premier podium depuis Silverstone, des progrès sous la pluie et une piste favorable : autant de paramètres qui font de la victoire dimanche un objectif réaliste selon l'Espagnol. "On va essayer de lutter pour la victoire ici, car c'est important pour nous, et c'est aussi important de finir l'année sur une bonne note", explique-t-il. "Nous allons nous mettre au niveau maximum, et tenter de profiter de la moindre opportunité."

partages
commentaires
Rossi aborde "deux courses très importantes" pour le développement
Article précédent

Rossi aborde "deux courses très importantes" pour le développement

Article suivant

Zarco l'assure : à Sepang, il a "plusieurs raisons d'être compétitif"

Zarco l'assure : à Sepang, il a "plusieurs raisons d'être compétitif"
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021