Viñales : "On part de zéro ici"

Véritable épouvantail de ce début de saison alors qu'il débute pourtant chez Yamaha, le pilote espagnol préfère rester prudent étant donné qu'il n'a jamais roulé sur le circuit argentin avec sa M1.

Vainqueur de la manche inaugurale de la saison au Qatar, et donc premier leader du championnat 2017, Maverick Viñales arrive en Argentine avec le statut d'homme à battre. Une pression qu'il semble jusqu'ici parvenir à assumer sans trop de problèmes, et qu'il espère bien convertir en énergie positive sur le circuit Termas de Río Hondo.

Après avoir survolé les essais hivernaux avant de décrocher le premier Grand Prix de la saison il y a une quinzaine de jours, Viñales ne se voit pas trop beau et estime que les cartes vont de nouveau être rebattues sur le tracé sud-américain. "On part de zéro ici", affirme le numéro 25. "Je connais la piste, mais je n'ai jamais couru dessus avec la Yamaha. Je sais juste que la moto ici est bonne. La piste convient plutôt bien à mon style de pilotage, et je suis très confiant pour que nous soyons forts ici. Il faut qu'on essaye de ne faire aucune erreur, et de faire de notre mieux pour être devant."

Ne pas répéter l'erreur de 2016

Le jeune pilote de 22 ans a su gérer la pression et les attentes lors de la première manche à Losail, en dépit d'un ciel menaçant et d'un début de course marqué par un mauvais départ qu'il l'a vu boucler le premier tour en cinquième position, avant qu'Andrea Iannone ne chute juste devant lui, manquant de peu de l'entraîner au sol.

Malgré tous ces aléas de la course, l'Espagnol a su rester concentré jusqu'au bout, en calmant ses ardeurs en son for intérieur. "Au Qatar je n'arrêtais pas de me dire 'reste calme, ne va pas trop vite. Tu dois ramener la moto au garage et essayer d'être devant'. C'est important de réfléchir sur la moto." 

Une attitude qui lui a donc permis de refaire son retard, et de porter une attaque décisive sur Andrea Dovizioso dans la dernière partie de course. Mais le Catalan n'a pas toujours eu ce même sang-froid. Notamment sur le circuit argentin.

L'an passé Viñales, alors sur Suzuki, avait en effet réalisé une qualification tout à fait correcte, avec le septième chrono, avant de se faire piéger par un trop plein d'enthousiasme, et de chuter dès le premier tour après avoir roulé sur une plaque d'humidité.

Un scénario qu'il espère ne pas voir se reproduire, même si la météo a tendance à faire des siennes dans cette région de l'Amérique latine. "Nous espérons avoir un week-end normal", explique le pilote Yamaha, qui souhaite bien poursuivre sur sa lancée du Qatar. "Nous voulons pouvoir travailler et arriver à la course en étant à 100%. Nous avons été sur de nombreuses pistes, et j'ai été rapide sur chacune d'entre elles, donc je pense que nous avons nos chances pour faire une course incroyable. Je me sens bien, quand vous êtes au top de votre catégorie, vous en voulez plus. Nous sommes confiants, et nous allons essayer de garder ce niveau."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Sous-évènement Jeudi
Circuit Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Maverick Viñales
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Preview