Yamaha rend hommage à Rossi, artisan de sa "renaissance"

À l'annonce du départ à la retraite de Valentino Rossi, Yamaha a tenu à saluer l'importance incommensurable qu'a eue le champion italien dans les succès de la marque, jugeant qu'il a redonné la foi au programme et été le catalyseur des succès des autres pilotes.

Yamaha rend hommage à Rossi, artisan de sa "renaissance"

Durant les 26 ans de sa carrière en Grand Prix, dont 22 passés dans la catégorie reine, Valentino Rossi aura défendu les couleurs de Yamaha pendant 16 saisons. Une aventure qui marquera l'Histoire de la discipline, entamée en 2004 lorsque le champion italien décida de quitter Honda au sommet de sa gloire pour se lancer dans ce qui avait tout d'un défi à l'époque.

"Pour nous, il a été vraiment important. Il est celui qui est venu vers nous lorsque nous étions au plus bas, en 2003", rappelle Lin Jarvis auprès du site officiel du MotoGP. "Nous n'avions pas gagné un seul Grand Prix et ce gars, qui était le roi à l'époque, a décidé de passer de Honda à Yamaha et d'essayer de retrouver avec nous de l'amusement dans sa carrière. C'était un acte de foi de sa part."

"L'une des choses qu'il nous a dites pendant la négociation, et qui était vraiment l'un des points centraux, c'est : 'Je veux m'amuser !' Il ne s'amusait pas auparavant, et il est venu vers nous car il voulait relever un nouveau challenge et s'amuser", poursuit le directeur exécutif de Yamaha Motor Racing, toujours marqué aujourd'hui par la première course de Rossi sur la M1, à Welkom en 2004. "Il s'est battu face à Biaggi, qui était notre pilote par le passé et qui était devenu pilote d'usine pour Honda sur la Camel. Et là, il a gagné et c'était tout simplement incroyable. C'est la course la plus riche en émotions à laquelle j'ai jamais assisté, c'était tout simplement incroyable ! Ça a été le signal… 'Putain, on peut le faire !' C'était incroyable."

Le mariage de Rossi avec la M1 fut en effet une réussite dès les premiers instants, le projet porté par Masao Furusawa ne faisant qu'un avec les prouesses du Docteur, et la belle histoire aboutit rapidement à quatre titres pilotes. Au bout de sept ans, ce fut le divorce, mais cet amour-là avait un goût de reviens-y et Valentino Rossi se vit offrir une deuxième chance deux ans plus tard, après une infidélité malheureuse avec Ducati. Il parviendra à retrouver le chemin de la victoire et à se battre à nouveau pour le titre pour un second chapitre plus long encore que le premier, qui prendra donc fin dans trois mois.

Lire aussi :

Admettant que la journée de jeudi, marquant l'annonce de la prochaine retraite du champion, n'était "pas comme les autres", Lin Jarvis a salué la "renaissance" apportée par Valentino Rossi à Yamaha au moment où il a décidé de changer de constructeur, fin 2003. "Cette année-là, il a redonné la foi aux gens de Yamaha dans la course", affirme-t-il. "C'était une mission à double tranchant, au sens où si vous n'y arrivez pas, alors vous êtes vraiment fichu, alors c'était un sacré défi. Mais le Japon nous a soutenus. Nous avions Furusawa, qui était notre ingénieur en chef et qui a redessiné la moto, et cela nous a tout simplement placés sur un chemin différent, avec une mission différente. Avec lui, nous avons fini par remporter quatre championnats, ce qui était incroyable."

Valentino Rossi et Lin Jarvis, Yamaha Factory Racing

Selon le responsable du programme, le #46 aura été un artisan essentiel aux succès cumulés par la marque depuis cette date, ce dont ont profité les pilotes qui l'ont rejoint ou remplacé. "Il a remporté quatre titres avec nous, nous devons donc énormément le remercier. Il a marqué notre renaissance, il a donc été important aussi pour les autres pilotes qui ont couru avec nous", a-t-il souligné auprès de Sky Italia, rappelant les trois titres remportés par Jorge Lorenzo et la victoire de la triple couronne avec ce binôme, en 2008, 2009, 2010 et 2015.

"Nous avons été privilégiés d'être des acteurs clés d'une ère légendaire des Grands Prix", retient Jarvis. "Le partenariat entre Yamaha et Rossi, désormais iconique, a commencé presque comme un conte de fées. Rossi a remporté cette incroyable course à Welkom en 2004, son premier Grand Prix avec Yamaha. Son arrivée chez Yamaha a été le catalyseur qui a complètement changé notre programme de course en MotoGP, et il nous a donné la confiance pour retrouver notre volonté de nous battre et de devenir une fois de plus Champions du monde MotoGP."

"Valentino est une légende vivante dont les succès et le flair personnel ont abondamment contribué à l'héritage de Yamaha. Par ailleurs, pendant les périodes plus difficiles, son état d'esprit positif a motivé ceux qui l'entouraient, et il était toujours prêt à en faire un peu plus pour obtenir un bon résultat. C'est grâce à sa passion infaillible pour le MotoGP que nous pouvons regarder avec fierté les 16 saisons fantastiques que nous aurons partagées."

Lire aussi :

En difficulté depuis plusieurs années, Valentino Rossi a dû céder sa place dans l'équipe d'usine pour cette saison 2021, mais il a malgré tout conservé la confiance de Yamaha, qui lui a garanti un soutien officiel dans le team Petronas SRT. Maintenant que cette union touche à sa fin, le lien perdurera entre le pilote et sa marque de cœur, puisque la VR46 Riders Academy et le VR46 Master Camp doivent rester partenaires de Yamaha en dépit de l'association entre l'équipe MotoGP de VR46 et Ducati.

Valentino Rossi et Yamaha

  • 16 saisons : 2004-2010, puis 2013-2021
  • 4 titres de Champions du monde pilotes (2004, 2005, 2008 et 2009)
  • 264 Grands Prix (en cours)
  • 142 podiums
  • 56 victoires
  • 46 deuxièmes places
  • 40 troisièmes places

partages
commentaires

Voir aussi :

Agostini pas mécontent de conserver encore un peu ses records

Article précédent

Agostini pas mécontent de conserver encore un peu ses records

Article suivant

Le virage 3 du Red Bull Ring inquiète toujours les pilotes

Le virage 3 du Red Bull Ring inquiète toujours les pilotes
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021