MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
Prochain événement dans
40 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
54 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
68 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
82 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
96 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
110 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
124 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
131 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
145 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
152 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
166 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
194 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
201 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
215 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
229 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
250 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
264 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
272 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
278 jours
C
GP de Valence
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
292 jours

Zarco : "Je veux rester en MotoGP et j'y travaille"

partages
commentaires
Zarco : "Je veux rester en MotoGP et j'y travaille"
Par :
13 août 2019 à 07:59

Le pilote français a obtenu de pouvoir quitter KTM au bout d'une saison seulement, mais il n'a pas l'intention d'abandonner le MotoGP pour autant.

Neuf mois après avoir intégré l'équipe officielle KTM, Johann Zarco a donc dit stop. Trop en difficulté, se sentant visiblement dans une impasse, le pilote tricolore préfère réorienter sa carrière au lieu de s'entêter et il a obtenu la rupture à l'amiable de son contrat avec le constructeur autrichien, avec une séparation prévue pour la fin de cette saison au lieu de la prochaine.

Lire aussi :

Une décision qui, il l'admet, a été "difficile à prendre" pour le double Champion du monde Moto2, mais qui est motivée par son souhait de retrouver du plaisir dans ce qu'il fait. Réagissant en exclusivité pour Moto Journal, Zarco a expliqué : "Je voulais faire les choses de la manière la plus pure. D'abord mettre un terme à mon contrat KTM, puis chercher autre chose."

Et le #5 de promettre qu'il s'attelle désormais à trouver un autre guidon, car il prend cette décision pour mieux rebondir et non pour faire péricliter sa carrière : "Ma première ligne à Brno m'a montré que j'avais encore la vitesse. Je veux rester en MotoGP et j'y travaille. Il devrait y avoir des avancées à Silverstone."

Une décision ferme et une discussion empreinte de tristesse

Quoi qu'il advienne dans les semaines à venir, ce choix du pilote français est courageux. Celui que Stefan Pierer décrivait comme soulagé lorsqu'il a obtenu l'accord de KTM pour mettre un terme prématuré à leur association, semble avoir été au bout de ses possibilités avant de requérir cette séparation, rarissime.

Interviewé par Servus TV, Pit Beirer a décrit les circonstances dans lesquelles Johann Zarco a présenté sa requête au constructeur, le patron de KTM Motorsport avouant avoir alors vécu un moment troublant. "Ce n'était pas exactement notre décision. Johann est venu nous voir, Mike Leitner et moi, samedi soir, il voulait un rendez-vous avec nous. Nous étions un peu surpris car l'horaire était un peu inhabituel pour une courte réunion. Il s'est alors assis face à nous, vraiment tendu et les larmes aux yeux, disant qu'il ne pouvait plus le supporter et qu'il voulait sortir de son contrat", relate-t-il.

"Il n'y avait pas vraiment de place à la discussion", poursuit Pit Beirer, indiquant que KTM continuait à tout faire pour sortir de l'impasse dans laquelle se trouvait son pilote. Mais c'est lui qui a dit stop. "Sa décision était si ferme et si claire, et triste en fait. Pour nous, ce moment a été super triste, mais nous avions aussi le souhait de l'aider à sortir de cette situation et de ne pas l'accabler davantage", explique-t-il. "Il voulait rompre son contrat. Il a dit qu'on pouvait lui donner une pénalité. À un certain moment, il nous a même offert le reste de son argent."

"C'était donc une discussion dingue, qui nous a vraiment impressionnés. En tant que personne, il était assis là, c'était vraiment cruel à regarder. D'un autre côté, c'est compréhensible d'un point de vue sportif. Il se voit avec nous comme étant dans une impasse, dont il ne peut pas sortir, et il veut juste se réorienter. Et nous devons en prendre note."

Avec Juliane Ziegengeist

Article suivant
Stats - Dovizioso et Márquez pulvérisent les records du Red Bull Ring

Article précédent

Stats - Dovizioso et Márquez pulvérisent les records du Red Bull Ring

Article suivant

Honda compte sur un Lorenzo en forme et motivé à Silverstone

Honda compte sur un Lorenzo en forme et motivé à Silverstone
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Johann Zarco
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Léna Buffa