Portrait - Kyle Busch, le come-back de l'année!

Si l'histoire de Jeff Gordon a tout des films hollywoodiens, la saison 2015 de Kyle Busch pourrait elle aussi faire exploser le box-office, le pilote de la Toyota n°18 étant en lice pour un titre, en ayant raté 11 courses!

Lorsqu'il effectue ses débuts en NASCAR Sprint Cup Series en 2004, Kyle Busch a tout d'un prodige. À seulement 19 ans, le frère de Kurt se qualifie pour 6 courses, avec un meilleur résultat de 24e, sur le California Speedway. Suffisamment impressionnant pour que Rick Hendrick accepte de le titulariser en 2005 sur la mythique voiture Kellogg's n°5.

Sa première victoire viendra en septembre 2005, et il devient ainsi le plus jeune vainqueur de l'Histoire de la Sprint Cup, à l'âge de 20 ans, 4 mois et 2 jours (un record battu depuis par Joey Logano). En 2006, le rookie de l'année précédente se qualifiera pour la première fois pour le Chase, réservé à l'époque aux 10 meilleurs pilotes.

En 2007, Kyle Busch dispute sa dernière saison au sein de Hendrick Motorsports, avec une victoire à Brisol, et une cinquième place finale au championnat. Il décide en effet de s'associer à la Joe Gibbs Racing à partir de 2008, au volant de la Camry n°18.

Pour sa première saison dans sa nouvelle équipe, Busch visitera à 8 reprises la Victory Lane, mais il terminera en 10e position du championnat, son Chase étant globalement raté. C'est d'ailleurs ce qui caractérisera ses saisons suivantes, toutes marquées par un grand nombre de victoires, mais jamais de grandes performances dans les 10 dernières manches de la saison.

Une quatrième place en 2013 reste jusqu'à présent sa meilleure position au championnat, au cours d'un Chase où il n'a toutefois jamais présenté une vraie menace dans la lutte pour le titre.

Saison 2015

Contrairement au reste du peloton, la saison 2015 de Kyle Busch a véritablement démarré au mois de mai! En effet, la veille du Daytona 500, Busch s'est fracturé la jambe droite dans un accident lors de la course de Xfinity Series, la deuxième division de la NASCAR. Il doit alors louper les 11 premières épreuves de la saison.

Et pour son retour, il a choisi la course la plus longue de la saison, le Coca-Cola 600 à Charlotte! Onzième à l'arrivée, Busch a passé le test et doit ensuite se concentrer pour le reste de la saison. Les objectifs sont très simples, une victoire et une place dans le top 30 du championnat le qualifieraient alors pour le Chase.

La victoire viendra 4 courses plus tard, lors de la manche sur le routier de Sonoma, mais il reste 37e du championnat. Trois succès consécutifs, au Kentucky, au New Hampshire et à Indianapolis, le rapprochent à deux positions du but.

C'est lors de la 22e épreuve de la saison, à Watkins Glen, que Kyle Busch va rentrer définitivement dans le top 30, et valider sa participation au Chase. Un Chase qui a débuté difficilement, avec une 37e place lors de la deuxième course au New Hampshire, une position presque éliminatoire.

Busch a ensuite brillé par sa constance, avec une 20e place à Charlotte comme pire résultat, ce qui est l'inverse de ses participations précédentes dans le Chase! Pour s'imposer cette saison, et ainsi écrire une page d'Histoire, Kyle Busch devra retrouver un peu de ses anciens démons, car à Homestead, seul un résultat compte...

Kyle Busch

Né le 2 mai 1985
- 33 victoires en 389 courses de NASCAR Sprint Cup Series
- 8 participations au Chase
- 1 victoire au Brickyard 400 (2015)

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries NASCAR Cup
Pilotes Kyle Busch
Équipes Hendrick Motorsports
Type d'article Actualités
Tags finale, portrait, saison