WEC 6 Heures de Spa-Francorchamps

Alpine arrive à Spa pour défendre sa position de leader du WEC

Après sa victoire en ouverture de la saison du WEC à Sebring, Alpine est pour la première fois depuis ses débuts leader du championnat, au moment d'aborder les 6 Heures de Spa-Francorchamps.

Alpine s'est offert sa toute première victoire en Championnat du monde d'Endurance à l'occasion des 1000 Miles de Sebring qui ouvraient la saison 2022 de la discipline. Leader de la catégorie Hypercar, la marque française compte bien défendre âprement son statut lors de la seconde épreuve de la campagne, qui va se dérouler ce week-end du côté de Spa.

C'est sur le tracé belge que, l'an passé, l'Alpine A480 de Nicolas Lapierre, André Negrão et Matthieu Vaxiviere avait fait ses "débuts" (sous ce nom en tout cas, car le châssis est celui de la Rebellion R13 qui a couru entre 2018 et 2020), inaugurant une série toujours en cours de sept podiums consécutifs en WEC. Une épreuve qui aura un double enjeu, puisqu'étant la dernière avant les 24 Heures du Mans en juin, elle servira à peaufiner la préparation pour la classique sarthoise.

Il faudra cependant composer pour la structure tricolore avec une réduction de puissance issue de la dernière version de la Balance de Performance.

"Depuis nos premiers tours de roues avec l’A480 il y a un an à Spa, beaucoup de choses ont changé", a expliqué Philippe Sinault, team principal d'Alpine. "Nous avons eu six courses depuis pour découvrir notre prototype, le faire évoluer et progresser dans son exploitation. Cette semaine, les cartes ont été un peu redistribuées avec les ajustements de la balance des performances."

"Le planning extrêmement condensé du meeting fait que nous n’aurons pas le droit à l’erreur et nous devons partir sur de bonnes bases pour profiter au mieux des essais pour régler la voiture en fonction de ces nouveaux éléments. Le terrain de jeu est aussi très différent de Sebring. Nous devrons donc faire un reset tout en essayant de surfer sur notre belle dynamique."

"La météo sera également à prendre en compte puisque les prévisions annoncent un temps humide vendredi et samedi. Si cela se confirme, nous devrons nous adapter pour ajuster notre Hypercar comme nous avons peu roulé avec sous la pluie. Il ne faudra pas non plus oublier que Spa reste une course à part entière malgré son statut de dernière répétition avant les 24 Heures du Mans. Dans tous les cas, toute l’équipe est mobilisée et extrêmement motivée pour prolonger notre belle dynamique."

Le trio Alpine compte 12 points d'avance sur l'équipage de la Toyota #8 (composé de Brendon Hartley, Ryo Hirakawa et Sébastien Buemi) et 16 sur les pilotes de la Glickenhaus #708 (Olivier Pla, Romain Dumas et Ryan Briscoe).

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Porsche ne devrait pas engager 4 LMDh aux 24H du Mans 2023
Article suivant Doriane Pin va faire ses débuts en WEC

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France