Audi met en pause son programme LMDh

Le retour en Endurance d'Audi, treize fois vainqueur des 24 Heures du Mans, paraît aujourd'hui compromis.

Le logo Audi sur l'Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE07

Audi semble désormais très proche de renoncer à un retour en Endurance la saison prochaine, puisque le programme LMDh de la marque aux anneaux a été mis en pause. Le constructeur allemand devait faire son retour aux 24 Heures du Mans, en WEC et en IMSA à partir de 2023, mais tout porte à croire que ce ne sera pas le cas.

Dans l'immédiat, un porte-parole d'Audi Sport a simplement reconnu que le développement du prototype LMDh, partageant les mêmes caractéristiques au sein du groupe Volkswagen que celui de Porsche, a été mis de côté. "Nous mettons le projet en pause pour deux ou trois mois", a-t-il précisé auprès de Motorsport.com. "Les compétences sont utilisées différemment et plus judicieusement actuellement."

Ce premier aveu intervient après une longue période de silence quant au programme Endurance de la marque, alors que dans le même temps Porsche communique fréquemment sur les avancées de son projet LMDh. En parallèle, le nom d'Audi a circulé pour un engagement en Formule 1 à partir de 2026, date d'entrée en vigueur d'une nouvelle réglementation moteur. Il a même un temps été question d'un rachat de McLaren par Audi en novembre dernier, qui a ensuite été démenti.

Le cycle réglementaire du WEC est confirmé jusqu'en 2025, ce qui pourrait théoriquement permettre aux programmes LMDh et F1 de s'enchaîner, mais cette perspective s'amenuise. Par ailleurs, les commentaires d'Audi concernant la mise à disposition des compétences pourraient également faire allusion au renfort qu'il a fallu apporter au développement de l'Audi RS Q e-tron pour le rallye-raid. Le SUV hybride vient tout juste de remporter sa première victoire sur l'Abu Dhabi Desert Challenge, après des débuts prometteurs mais aussi compliqués sur le Dakar en janvier dernier.

L'engagement d'Audi en rallye-raid et en LMDh a été annoncé en novembre 2020 en même temps que son retrait de la Formule E à l'issue de la saison 2020-2021. Ce n'est pas la première fois depuis cette officialisation que le retour en prototype paraît menacé par des envies de Formule 1 du côté d'Audi, mais la tendance semble cette fois-ci clairement s'infléchir.

Pourtant, des jalons avaient été posés, notamment avec l'équipe belge WRT, pour s'occuper du futur programme LMDh d'Audi. Volkswagen a clairement confié à Porsche le développement du prototype qui entrera en compétition l'an prochain, pour ensuite le décliner avec d'autres marques, et cela pourrait conforter l'engagement à la place d'Audi de Lamborghini, déjà largement évoqué ces derniers mois.

Avec Gary Watkins

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent La liste des engagés aux 24H du Mans 2022 dévoilée
Article suivant Toyota fait les frais de la BoP pour Sebring

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France