Peugeot devra remplacer Magnussen

De retour en Formule 1, Kevin Magnussen laisse une place libre chez Peugeot Sport en Endurance. Le Lion doit plancher sur un nouveau recrutement pour le remplacer.

#49 High Class Racing Oreca 07 - Gibson LMP2, Kevin Magnussen

C'est un plan de carrière que Kevin Magnussen n'avait pas prévu, mais voici le Danois de retour en Formule 1 chez Haas F1 Team, compromettant dans le même temps l'avenir qu'il se préparait en Endurance. Intégré au programme Peugeot depuis plus d'un an maintenant, il va devoir délaisser le constructeur français afin de se consacrer au contrat pluriannuel signé avec l'équipe américaine dans la catégorie reine.

"Je regardais dans une autre direction concernant mes engagements pour 2022, mais l'opportunité de revenir courir en Formule 1 avec une équipe que je connais extrêmement bien était simplement trop attractive", admet-il. "Je dois dire un grand merci à Peugeot et à Chip Ganassi Racing de m'avoir libéré promptement, ce sont deux excellentes organisations."

Redevenu ce mercredi soir pilote de Formule 1 à temps plein, Kevin Magnussen s'est donc libéré de ses engagements en WEC et en IMSA. À l'heure où Peugeot travaille activement sur son Hypercar 9X8, qui sera absente aux 24 Heures du Mans mais est attendue pour débuter en compétition durant l'été, il faudra donc lui trouver un remplaçant. 

"Nous prenons acte de la décision de Kevin Magnussen de retourner en Formule 1 et nous lui souhaitons une pleine réussite", a fait savoir la marque française. "Il sera remplacé au sein du Team Peugeot TotalEnergies. Comme nous l'avions fait pour constituer le line-up initial, outre la performance, dans nos critères de sélection l'état d'esprit et la capacité à travailler ensemble, à fédérer, à stimuler et à pousser l'équipe seront des critères de sélection indispensables. Cet aspect humain est primordial en Endurance. Nous allons de nouveau regarder les courbes d'analyse, étudier la vitesse, la constance et la fiabilité."

Peugeot doit donc se remettre en quête d'un pilote de manière assidue, tout en poursuivant les essais en piste de la 9X8 avec Jean-Éric Vergne, Loïc Duval, Paul di Resta, Mikkel Jensen, Gustavo Menezes et le réserviste James Rossiter.  "Nous restons focalisés avec eux sur le développement de la 9X8 en vue de débuter en compétition cet été", conclut Peugeot Sport. 

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Pas de troisième Glickenhaus au Mans... avant 2023
Article suivant La liste des engagés aux 24H du Mans 2022 dévoilée

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France