L'EoT change encore... et Toyota signe la pole à Fuji !

partages
commentaires
L'EoT change encore... et Toyota signe la pole à Fuji !
Par : Basile Davoine
13 oct. 2018 à 06:02

À domicile, Toyota a signé un doublé en qualifications à Fuji : Kamui Kobayashi et José María López ont décroché la pole position.

Entre la journée de vendredi et celle d'aujourd'hui, la Commission Endurance de la FIA a apporté de nouvelles modifications à l'Équivalence de Technologie. Bien que mineures, celles-ci visent à nouveau à tenter de rapprocher les LMP1 non hybrides des Toyota d'usine, et surtout, pour la première fois, elles interviennent au cours d'un week-end de course. 

Avant de rejoindre Fuji, l'EoT avait déjà été revue de manière importante, avec la bénédiction de Toyota, notamment en ajoutant du poids aux TS050 Hybrid. Au terme des deux premières séances d'essais libres, les prototypes japonais n'ont pas évolué, mais la concurrence a obtenu un petit bonus. 

Lire aussi :

Rebellion et DragonSpeed, qui utilisent un moteur Gibson atmosphérique, peuvent utiliser 1,5 mégajoule supplémentaire par tour, et pourront embarquer 1,1 kg de carburant en plus pour chaque relais en course. Pour SMP Racing et ByKolles, dont les prototypes sont équipés d'un moteur turbo, la puissance sur un tour est augmentée de 1,4 mégajoule et le carburant par relais de 1 kg. Ces ajustements étaient déjà en vigueur lors de la troisième séance d'essais libres ce matin.

#3 Rebellion Racing Rebellion R-13: Mathias Beche, Gustavo Menezes, Thomas Laurent
#11 SMP Racing BR Engineering BR1: Mikhail Aleshin, Vitaly Petrov, Jenson Button

matin

C'est dans ce contexte que s'est déroulée la chasse à la pole position, sur un circuit de Fuji toujours épargné par la pluie en dépit d'une température fraîche, autour des 15°C. Dans l'exercice du tour rapide, les modifications de l'équivalence n'ont rien révolutionné, et on l'a vu dès le premier run, lors duquel Fernando Alonso a établi un chrono référence en 1'23"203. Séparées par deux dixièmes à cet instant, les deux Toyota affichaient toutefois une avance de seulement huit dixièmes sur Rebellion avant le passage du deuxième pilote.  

Sur la Toyota #8, Sébastien Buemi a vu son premier tour lancé être annulé par la direction de course suite à un passage hors des limites de la piste. Avec des pneus moins frais, le pilote Suisse n'a ensuite pu enregistrer un chrono qu'en 1'24"094, permettant à la voiture sœur confiée pour ces qualifications à José María López et Kamui Kobayashi d'aller chercher la pole position avec deux passages réguliers en 1'23"437 et 1'23"678, soit 0"091 de mieux au temps moyen. 

Entre les outsiders que sont SMP Racing et Rebellion, en attendant de voir l'incidence de l'EoT sur le rythme de course, c'est la structure suisse qui a eu le dernier mot. La R13 #3 du trio Jani-Lotterer-Senna décroche la troisième place sur la grille, à 0"802 du temps moyen de la pole position. L'autre R13 prend la quatrième place malgré le tête-à-queue de Thomas Laurent durant le deuxième run. 

Suivent les deux BR1 de SMP Racing, la #17 devant la #11, puis la ByKolles à trois secondes. DragonSpeed ferme la marche du LMP1, mais l'écurie américaine s'est offert la pole en LMP2 avec l'Oreca 07 de Gonzalez, Maldonado et Davidson. Une pole qui les place devant les deux autos du Jackie Chan DC Racing et l'Alpine. 

À l'issue des qualifications, la Toyota #7 a été déclassée et a perdu sa pole position. Plus d'informations ici.

Aston Martin et BMW à la fête ! 

#95 Aston Martin Racing Aston Martin Vantage AMR: Marco Sorensen, Nicki Thiim
#81 BMW Team MTEK BMW M8 GTE: Martin Tomczyk, Nicky Catsburg

Avant le plateau des prototypes, les GTE ont ouvert le bal des qualifications avec une lutte que l'on était impatient de découvrir compte tenu de l'ajustement automatique de la BoP effectué avant Fuji. Les essais libres avaient notamment permis d'en constater les premiers effets avec un retour d'Aston Martin aux avant-postes et un resserrement général des écarts. 

Lire aussi :

Et c'est bien une hiérarchie chamboulée qui s'est dessinée, avec une pole position décrochée par l'Aston Martin #95 de Marco Sørensen et Nicki Thiim. Une petite surprise n'arrivant jamais seule, les deux hommes ont devancé d'un dixième de seconde la BMW #82 et l'autre Aston Martin, pour un trio de tête inédit cette saison !

La première Ford GT est ainsi seulement quatrième, devant les deux Ferrari AF Corse. Surtout, Porsche est relégué bien loin dans le classement avec les huitième et dixième places. Pas sûr que la pole position du GTE Am, obtenue par le Dempsey-Proton Competition avec la 911 RSR de Hoshino-Roda-Cairoli, suffise à consoler le constructeur allemand...

Le départ des 6 Heures de Fuji sera donné à 4 heures du matin dimanche. 

Japan 6 Heures de Fuji - Qualifications

Qualifications LMP

P Équipe # Temps Écart.
1
TOYOTA GAZOO RACING
#7
1:23.557  
2
TOYOTA GAZOO RACING
#8
1:23.648 0.091
3
REBELLION RACING
#1
1:24.359 0.802
4
REBELLION RACING
#3
1:24.533 0.976
5
SMP RACING
#17
1:24.744 1.187
6
SMP RACING
#11
1:25.146 1.589
7
BYKOLLES RACING TEAM
#4
1:26.579 3.022
8
DRAGONSPEED
#10
1:26.713 3.156
9
DRAGONSPEED
#31
1:28.906 5.349
10
JACKIE CHAN DC RACING
#37
1:29.203 5.646
11
JACKIE CHAN DC RACING
#38
1:29.294 5.737
12
SIGNATECH ALPINE MATMUT
#36
1:29.432 5.875
13
TDS RACING
#28
1:30.795 7.238
14
RACING TEAM NEDERLAND
#29
1:31.440 7.883
15
LARBRE COMPETITION
#50
1:32.677 9.120

Qualifications GTE

P # Cat. Équipe Trs Écart Temps
1 95 LMGTEPro Aston Martin Racing 8   1:36.093
2 82 LMGTEPro BMW Team MTEK 9 0.182 1:36.275
3 97 LMGTEPro Aston Martin Racing 10 0.269 1:36.362
4 67 LMGTEPro Ford Chip Ganassi Team UK 12 0.360 1:36.453
5 71 LMGTEPro AF Corse 11 0.449 1:36.542
6 51 LMGTEPro AF Corse 9 0.451 1:36.544
7 81 LMGTEPro BMW Team MTEK 8 0.644 1:36.737
8 91 LMGTEPro Porsche GT Team 9 0.683 1:36.776
9 66 LMGTEPro Ford Chip Ganassi Team UK 11 0.874 1:36.967
10 92 LMGTEPro Porsche GT Team 9 1.016 1:37.109
11 88 LMGTEAm Dempsey - Proton Racing 11 2.243 1:38.336
12 98 LMGTEAm Aston Martin Racing 11 2.307 1:38.400
13 77 LMGTEAm Dempsey - Proton Racing 11 2.431 1:38.524
14 56 LMGTEAm Team Project 1 11 2.485 1:38.578
15 90 LMGTEAm TF Sport 8 2.505 1:38.598
16 61 LMGTEAm Clearwater Racing 9 3.237 1:39.330
17 86 LMGTEAm Gulf Racing 6 3.262 1:39.355
18 54 LMGTEAm Spirit of Race 10 3.278 1:39.371
19 70 LMGTEAm MR Racing 11 3.792 1:39.885
Prochain article WEC
EL3 - Toyota conserve sa seconde d'avance sur SMP Racing

Article précédent

EL3 - Toyota conserve sa seconde d'avance sur SMP Racing

Article suivant

La Toyota #7 perd sa pole position à Fuji !

La Toyota #7 perd sa pole position à Fuji !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement 6H de Fuji
Catégorie Qualifications
Lieu Fuji International Speedway
Auteur Basile Davoine
Type d'article Résumé de qualifications