Jamie Chadwick vise la F3 et le LMP2

Double tenante du titre en W Series, Jamie Chadwick voit désormais son avenir dans une autre discipline.

Jamie Chadwick vise la F3 et le LMP2

Récemment sacrée en W Series pour la deuxième fois, Jamie Chadwick n'a pas l'intention de défendre à nouveau son titre la saison prochaine. Après deux campagnes complètes dans le championnat de monoplace 100% féminin, la Britannique a d'autres projets et d'autres horizons. À 23 ans, celle qui est pilote de développement pour Williams en Formule 1 juge qu'il est désormais temps de franchir un nouveau cap et pourrait le faire en Endurance.

"Le projet n'est pas de retourner en W Series", explique-t-elle à Motorsport.com. "Je dois regarder vers autre chose. Je l'ai fait pendant deux ans et j'ai gagné deux fois, et je crois devoir démontrer que c'est un tremplin pour de nouvelles opportunités."

Pour l'heure, Jamie Chadwick assure que "rien n'est confirmé" quant à la suite de sa carrière. Les perspectives dépendront également d'un volet financier déterminant, qui pourrait par exemple freiner son ambition d'accéder au championnat de Formule 3, apparaissant pourtant comme la suite logique après le W Series.

"C'est quelque chose que je suis en train d'évaluer en essayant de trouver la meilleure voie, mais ça représente beaucoup d'argent", rappelle-t-elle. "Bien sûr, la prime en W Series est significative [500 000 dollars, ndlr], mais ça ne mène pas très loin. Je dois voir de quel soutien je peux disposer et quels baquets sont disponibles."

Jamie Chadwick au volant de l'Oreca 07 à Bahreïn.

Jamie Chadwick au volant de l'Oreca 07 à Bahreïn.

Victorieuse dans la catégorie GT4 du Britsh GT en 2016, Jamie Chadwick ne cache pas son attirance pour l'Endurance, alors qu'elle a eu il y a quelques jours l'opportunité de tester une LMP2. Elle était dimanche dernier au volant de l'ORECA 07 de Signatech dans le cadre du Rookie Test organisé par le WEC à Bahreïn.

"C'était amusant, très différent de ce à quoi je suis habituée, mais ça m'a donné envie de plus", confie-t-elle. "Je suis intéressée par l'Endurance, et les 24 Heures du Mans figurent sur ma liste de choses à faire. C'est vraiment quelque chose que j'envisage pour la saison prochaine. Depuis que j'ai commencé à courir, la plupart du temps j'ai plus d'un programme par an."

Le test auquel elle a participé s'est déroulé avec l'équipe Richard Mille Racing qui porte le projet de la commission Women in Motorsport de la FIA. Depuis deux saisons maintenant, l'équipage est formé par Tatiana Calderón, Sophia Flörsch et Beitske Visser, avec qui le directeur de l'équipe Philippe Sinault espère prolonger l'aventure en 2022.

Propos recueillis par Gary Watkins

Lire aussi :

partages
commentaires
Les Verstappen gardent un œil sur les 24H du Mans
Article précédent

Les Verstappen gardent un œil sur les 24H du Mans

Article suivant

Corvette se lance à l'assaut du WEC en 2022

Corvette se lance à l'assaut du WEC en 2022
Charger les commentaires
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse Prime

Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse

Le duel entre Ferrari et Porsche pour le titre mondial en GTE Pro a pris une tournure délicate à Bahreïn, où un accrochage entre Alessandro Pier Guidi et Michael Christensen a marqué les derniers instants de course. Ferrari n'est que provisoirement titré, car Porsche a fait appel.

WEC
9 nov. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021