Lopez en passe d'intégrer le programme Toyota LMP1

partages
commentaires
Lopez en passe d'intégrer le programme Toyota LMP1
Par : Basile Davoine
8 nov. 2016 à 14:33

Le pilote argentin, triple Champion du monde de WTCC, devrait rejoindre l'Endurance l'année prochaine, en plus de son programme en Formule E.

José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
#6 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Stéphane Sarrazin, Mike Conway, Kamui Kobayashi
Le Champion José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
José Maria Lopez, DS Virgin Racing
José María López, Citroën World Touring Car Team, Citroën C-Elysée WTCC
#5 Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid: Anthony Davidson, Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima

Alors qu’Audi a annoncé son retrait de l’Endurance à l’issue de la saison, le cru 2017 du FIA WEC devra se contenter d’un duel en LMP1, avec deux équipages à la lutte chez Porsche et Toyota. Pour le moment, la possibilité pour l’un et l’autre constructeur d’engager un troisième prototype aux 24 Heures du Mans est prématurée, et ce type de décision n’est pas encore à l’ordre du jour.

Il y aura tout de même un minimum de mouvement sur le marché des pilotes LMP1, d’abord parce que Mark Webber prend sa retraite et devra être remplacé chez Porsche, ensuite parce que l’on ignore encore à quel point les pilotes Audi restés sur le carreau pourraient intéresser les deux constructeurs encore en lice dans la catégorie.

En revanche, la rumeur envoyant José-Maria Lopez chez Toyota dès l’an prochain semble désormais prendre du poids. La piste de l’Argentin est évoquée depuis le printemps, mais selon les informations d’Autosport, elle serait d’ores et déjà concrétisées.

"Nos pilotes pour les deux voitures qui font toutes la saison sont fixés", a par ailleurs confié Pascal Vasselon, directeur technique de Toyota, à Sportscar365. "Mais nous avons encore des rôles ouverts si nous avons une troisième voiture."

Sacré pour la troisième fois consécutive avec Citroën cette saison en WTCC, Lopez a vu sa cote grimper en flèche ces dernières années. Malgré l’arrêt du programme de la marque aux chevrons, il est resté dans le giron du groupe français, intégrant l’équipe DS Virgin en Formule E.

Toyota ne devrait pas confirmer officiellement l’information avant le début d’année 2017, quand tous les équipages seront présentés pour le WEC. Néanmoins, c’est actuellement Stéphane Sarrazin qui apparaît comme étant le pilote le plus en danger pour céder sa place à Lopez. Le constructeur japonais a également d’autres dossiers à gérer, puisque son jeune pilote maison Rio Hirakawa, auteur de bons débuts en Endurance en LMP2 cette année, pourrait lui aussi être considéré, à court ou moyen terme.

Article suivant
Ford fait coup double à Shanghai

Article précédent

Ford fait coup double à Shanghai

Article suivant

Édito - Et si Toyota prenait une incroyable revanche à Bahreïn ?

Édito - Et si Toyota prenait une incroyable revanche à Bahreïn ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Pilotes José María López
Équipes Toyota Racing
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités