Les LMP2 surclassent les LMH, des ennuis pour Glickenhaus

Les LMP2 ont occupé les trois premières places de la deuxième séance d'essais libres des 8 Heures de Portimão. Paul di Resta a dicté le rythme dans une séance perturbée par plusieurs neutralisations.

Les LMP2 surclassent les LMH, des ennuis pour Glickenhaus

En dépit d'une préparation limitée, Paul Di Resta s'est montré le plus rapide au terme de la deuxième séance d'essais libres des 8 Heures de Portimão, avec un meilleur temps de 1'31"984. Au volant de l'Oreca LMP2 #22 d'United Autosports, l'ancien pilote de Formule 1 remplace au pied levé Filipe Albuquerque, appelé à courir en IMSA. La référence du vendredi, établie en EL1 par António Félix da Costa sur la Jota Sport #38, est améliorée de près de 1,8 seconde. Le plus proche poursuivant de di Resta est Robin Frijns  (Team WRT #31), accusant un retard de 20 millièmes de seconde. 

Alex Brundle s'est emparé de la troisième place sur l'Oreca #34 d'Inter Europol Competition. Hors du top 3 figure la première Hypercar, l'Alpine #36, reléguée à un dixième de la meilleure marque. Nicolas Lapierre a réalisé son meilleur tour personnel en 1'32"0, soit près de six dixièmes de mieux que la meilleure des deux Toyota GR010.

Lire aussi :

Sébastien Buemi a dirigé l'effort du constructeur japonais en réalisant un temps de 1'32"6 à quelques secondes du drapeau à damier. Le Suisse a hissé son Hypercar à la septième place du classement général, derrière la Jota Sport #28 de Tom Blomqvist et la DragonSpeed #21 de Ben Hanley. La seconde Jota #38 est prise en sandwich par les deux Toyota, Buemi en tête et Mike Conway à l'arrière. Neuvième, la #7 a pourtant mené la danse en début de séance avant que le commandement ne soit repris par Brundle puis di Resta.

La quatrième et dernière Hypercar, peut-être celle qui attire le plus l'attention ce week-end, est la Glickenhaus 007 LMH. Aux mains de Romain Dumas, la #709 n'était que 13e au drapeau à damier, à près de deux secondes du leader. L'Hypercar n'a battu que les deux voitures les plus lentes de la catégorie LMP2. Cette même Glickenhaus a connu plusieurs pépins techniques après avoir signé sa meilleure marque (1'33"8) : un problème sur la boîte de vitesses a provoqué un premier Full-Course Yellow à mi-séance, la seconde neutralisation étant survenue dans les dix dernières minutes.

Ferrari répond à Porsche

En GTE Pro, Daniel Serra a placé la Ferrari 488 GTE Evo #52 en tête grâce à un tour en 1'38"901, une nette amélioration par rapport au meilleur temps de Kévin Estre en EL1. Les Porsche 911 RSR-19 sont P2 et P3, Neel Jani plaçant la #92 devant la #91 de Frédéric Makowiecki. La Ferrari #51 d'AF Corse ferme la marche.

Dans la catégorie GTE Am, l'unique Porsche engagée par Project 1 à Portimão a mené la danse à la suite du retrait de la voiture sœur. Après avoir remporté les 24 Heures du Nürburgring le week-end dernier, Matteo Cairoli a réalisé le meilleur temps en 1'39"266, avec moins de deux dixièmes d'avance sur la Ferrari Cetilar #47 confiée à Antonio Fuoco.

Portugal 8 Heures de Portimão - Essais Libres 2

P. # Pilotes Voiture Classe Temps Écart
1 22 United Kingdom Philip Hanson
United Kingdom Wayne Boyd
United Kingdom Paul Di Resta
Oreca 07 LMP2 1'31.984  
2 31 Netherlands Robin Frijns
Austria Ferdinand Habsburg
France Charles Milesi
Oreca 07 LMP2 1'32.004 0.020
3 34 Poland Jakub Smiechowski
Switzerland Louis Delétraz
United Kingdom Alex Brundle
Oreca 07 LMP2 1'32.051 0.067
4 36 Brazil André Negrao
France Nicolas Lapierre
France Matthieu Vaxiviere
Alpine A480 HYPERCAR 1'32.074 0.090
5 28 Indonesia Sean Gelael
Belgium Stoffel Vandoorne
United Kingdom Tom Blomqvist
Oreca 07 LMP2 1'32.175 0.191
6 21 Sweden Henrik Hedman
Colombia Juan Pablo Montoya
United Kingdom Ben Hanley
Oreca 07 LMP2 1'32.598 0.614
7 8 Switzerland Sébastien Buemi
Japan Kazuki Nakajima
New Zealand Brendon Hartley
Toyota GR010 - Hybrid HYPERCAR 1'32.669 0.685
8 38 Mexico Roberto Gonzalez
Portugal António Félix da Costa
United Kingdom Anthony Davidson
Oreca 07 LMP2 1'32.677 0.693
9 7 United Kingdom Mike Conway
Japan Kamui Kobayashi
Argentina José María López
Toyota GR010 - Hybrid HYPERCAR 1'32.721 0.737
10 20 Denmark Jan Magnussen
Denmark Anders Fjordbach
Denmark Dennis Andersen
Oreca 07 LMP2 1'32.772 0.788
partages
commentaires
Jota Sport en tête à Portimão, débuts discrets pour Glickenhaus

Article précédent

Jota Sport en tête à Portimão, débuts discrets pour Glickenhaus

Article suivant

Coup double pour United Autosports avant les qualifs

Coup double pour United Autosports avant les qualifs
Charger les commentaires
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021