Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive
Prime
WEC Contenu spécial

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Par :

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

Une simple feuille A4. C'est sur quoi tenait l'accord initial entre Aston Martin et Prodrive en 2004. Cela ne semblait pas être l'étoffe d'un partenariat réussi et durable, mais c'est ce qu'il a été. Six victoires dans sa catégorie aux 24 heures du Mans et neuf titres de Champions du monde d'endurance : voilà le palmarès de l'écurie, sans compter les 323 Aston Martin de compétition construites au cours des 17 dernières années. "Ce contrat a été rédigé sur une seule feuille de papier entre moi-même et Ulrich Bez [PDG d'Aston à l'époque]", se souvient David Richards, fondateur de Prodrive."'Nous ferons ceci et vous ferez cela'. Ce n'était rien de plus que cela. C'est comme ça que tout a démarré."

Bien que le projet paraisse simple aux premiers abords, le retour d'Aston Martin dans en sport automobile a été une affaire de longue haleine. Il s'agissait d'une première depuis sa seule saison avec l'AMR1 du Groupe C, dans le Championnat du monde des prototypes en 1989. La société a plus d'une fois proclamé son désir de retrouver la compétition dans les années 1990, et Prodrive a tenu à diriger le projet. Elle a même construit un concept de DB7 GT de course, qui a été testé par Andy Wallace et Stirling Moss en personne, au milieu des années 1990, dans le but de redorer l'image de la marque.

partages
commentaires

Voir aussi :

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021
Pas de rééquilibrage entre Hypercar et LMP2 pour les 6H de Spa

Article précédent

Pas de rééquilibrage entre Hypercar et LMP2 pour les 6H de Spa

Article suivant

Anthony Davidson n'exclut pas une victoire d'une GT à Spa !

Anthony Davidson n'exclut pas une victoire d'une GT à Spa !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Équipes Aston Martin Racing
Auteur Gary Watkins