Quatre petits points et une nouvelle grosse déception pour Breen

Les rallyes se suivent et se ressemblent pour Craig Breen, qui a de nouveau été contraint de jeter l'éponge au Rallye de Finlande après son abandon de l'Estonie. Et ce n'est pas sa bonne performance sur la Power Stage qui sera de nature à consoler l'Irlandais.

Quatre petits points et une nouvelle grosse déception pour Breen
Charger le lecteur audio

Bis repetita pour Craig Breen. Tout comme en Estonie où il avait été contraint à l'abandon suite à une sortie de route qui aurait très bien pu s'avérer sans conséquence, l'Irlandais a vu ses espoirs de bien figurer au Rallye de Finlande annihilés par une mauvaise réception lors d'un saut qui avait à priori tout de banal.

Et tout comme lors de l'épreuve balte, l'abandon qui s'en est suivi est venu gâcher un bon début d'épreuve de la part du pilote M-Sport, dos au mur au sein de l'équipe l'anglaise alors que les bons résultats tant attendus se font attendre. Hormis un petit écart de trajectoire sur la toute première spéciale le jeudi soir, Harju 1, qui l'avait vu taper des ballots de paille sans réel conséquence, Breen avait pourtant mené jusque-là un rallye intéressant, jalonné de sept top 5 dont deux top 3 sur les 11 premiers tronçons chronométrés.

Une bonne tenue qui pouvait laisser entrevoir un podium, l'Irlandais pointant en cinquième position au soir de la première étape, à seulement 13"2 du troisième. Mais voilà, une pierre dissimulée dans les herbes d'un talus dans l'ES12, Rapsula 1, a eu raison de ses ambitions. Reparti le lendemain avec la ferme intention d'aller gratter quelques points sur la Power Stage, Breen a finalement obtenu les quatre unités attribuées par la deuxième place.

 

Un bien faible lot de consolation alors que l'intéressé n'est plus monté sur le podium d'un rallye depuis la Sardaigne il y a deux mois. "Nous avons vécu une fin de rallye pour le moins correcte avec la Power Stage, mais je suis bien sûr déçu du résultat global", a-t-il déclaré à l'issue de l'épreuve. "Notre rythme a été bon, nous aurions aimé rester en lice pour le podium un peu plus longtemps, mais les choses sont ce qu'elles sont malheureusement."

Agacé par l'erreur de son pilote samedi, le manager de M-Sport, Richard Millener, a préféré quant à lui s'attarder sur les points positifs du week-end, au premier rang desquels la compétitivité de la Puma Rally1, qui semble disposer bel et bien de la pointe de vitesse nécessaire pour jouer le podium, si tenté qu'elle ne soit pas accidentée en chemin. "Dans l'ensemble, cela a été un week-end décevant pour nous en tant qu'équipe. Nous avons montré que nous avions le rythme et le potentiel pour une arrivée sur le podium, mais au final cela ne s'est pas concrétisé", a-t-il constaté. "La certitude avec laquelle nous pouvons repartir de Finlande est que notre voiture est plus que capable, ce que Craig a parfaitement démontré avec sa performance dans la Power Stage."

Breen a quasiment tout perdu en Finlande à la retombée d'un saut.

Breen a quasiment tout perdu en Finlande à la retombée d'un saut.

Du mieux au Rallye d'Ypres ?

La prochaine manche, qui se déroulera dans deux semaines en Belgique à l'occasion du Rallye d'Ypres, devrait cependant offrir un terrain plus propice pour M-Sport, avec le retour d'un itinéraire empruntant des routes en asphalte. "Le prochain rendez-vous, c'est le Rallye d'Ypres", souligne Millener. "Nous savons que nous disposons d'une voiture compétitive sur l'asphalte, donc nous devons reprendre nos esprits et viser une bonne prestation là-bas."

La Puma Rally1 s'était en effet plutôt bien illustrée lors des deux précédentes épreuves à s'être disputées sur ce type de surface cette saison, à savoir le Rallye Monte-Carlo et le Rallye de Croatie, où Breen avait respectivement terminé aux troisième et quatrième places.

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Rovanperä : "Nous pouvons être fiers de ce que nous avons fait"
Article précédent

Rovanperä : "Nous pouvons être fiers de ce que nous avons fait"

Article suivant

Rallye frustrant pour Fourmaux et Loubet en Finlande

Rallye frustrant pour Fourmaux et Loubet en Finlande