WRC
04 sept.
Prochain événement dans
26 jours
18 sept.
Prochain événement dans
40 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
Prochain événement dans
67 jours
C
Rally d'Italie
29 oct.
Prochain événement dans
81 jours
19 nov.
Prochain événement dans
102 jours

Pourquoi Citroën a déposé une requête auprès de la FIA

partages
commentaires
Pourquoi Citroën a déposé une requête auprès de la FIA
Par :
Co-auteur: Jean-Philippe Vennin
27 avr. 2019 à 20:27

L'équipe Citroën a déposé une requête auprès de la FIA et des officiels du Rallye d'Argentine afin qu'ils visionnent les images embarquées de l'ES11, courue samedi matin, suspectant que certains équipages y aient gagné du temps en ne respectant pas le road-book.

Sébastien Ogier a endommagé la direction de sa C3 WRC quand il est arrivé au carrefour concerné. Ne reconnaissant pas l'endroit par rapport à ce qu'il avait vu lors des reconnaissances en début de semaine, il a eu un moment d'hésitation et heurté un poteau de portail.

Lors des deux passages en recos effectués il y a quelques jours, le côté droit de la route avait été fermé avec un portail. Le road-book indique que le parcours correct à emprunter est du côté gauche de ce portail fermé.

En arrivant à l'endroit en question, Ogier a trouvé le portail grand ouvert et offrant deux possibilités – passer à gauche droite ou à dans le virage. Le Français a hésité avant de suivre la route initiale figurant sur le road-book, cette hésitation lui valant de heurter le poteau.

Lire aussi :

"Ce n'est pas notre boulot de vérifier. Nous avons vu quelques vidéos avec deux lignes différentes, c'est donc maintenant à la FIA ou à quelqu'un d'autre de vérifier si le bon parcours a été emprunté", a déclaré Pierre Budar, le directeur de Citroën Racing.

"Le règlement est très clair : on doit suivre le road-book et le road-book est très clair. Il y a une barrière et il faut passer [à gauche]. Durant les recos, le portail [sur la droite] était fermé et il y avait aussi une barrière – nous le savons parce que nous avons vérifié à partir des vidéos filmées en recos. Mais aujourd'hui, en course, la route [à droite] était ouverte."

Lire aussi :

Ogier a perdu 36 secondes sur le plus rapide, Ott Tänak, dans cette spéciale et a rétrogradé de la deuxième à la quatrième place.

"On est allés à gauche comme on le devait, mais on pouvait voir la trace du côté droit [du portail]", a-t-il réagi. "Pour l’instant, on pense que ceux qui n'y sont pas allés [à gauche] vont avoir un problème parce qu'ils n'ont pas suivi le road-book."

"En recos, ce côté de la route [à droite] était bloqué, c'est pourquoi j'ai hésité puis heurté un petit peu le portail. C'était très dur de piloter la voiture sans direction assistée – ces autos sont faites pour en avoir une, elles ne fonctionnent pas sans cela. Ce n'était pas bon."

Neuville est passé "à gauche"

L'endroit litigieux de la spéciale a été rendu plus clair pour le second passage (ES15). Au regroupement de la fin de journée, Ogier a indiqué connaître les noms d'au moins un pilote, voire deux, qui n'avaient pas respecté le parcours selon lui, et qu'ils étaient devant lui au classement.

Le leader Thierry Neuville a pour sa part assuré être passé du bon côté, à gauche, précisant : "J'ai vu que Tänak avait pris le raccourci mais cela n'a plus d'importance [puisqu'il a abandonné]."

La question devrait être abordée lors de la réunion de fin de journée des officiels.

ES12 à 15 - Neuville toujours leader, chamboulement derrière lui

Article précédent

ES12 à 15 - Neuville toujours leader, chamboulement derrière lui

Article suivant

Meeke et Tänak pénalisés, Ogier troisième

Meeke et Tänak pénalisés, Ogier troisième
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye d'Argentine
Catégorie Jour 3
Pilotes Sébastien Ogier
Équipes Citroën Racing
Auteur David Evans