Retour gagnant chez Citroën pour Ogier et Ingrassia !

partages
commentaires
Par :
27 janv. 2019 à 12:32

Les sextuples Champions du monde ont offert à Citroën une centième victoire en Championnat du monde des rallyes pour leur retour au sein de l'équipe du constructeur français, et pour le centenaire de la marque aux chevrons.

Sébastien Ogier a réalisé le deuxième chrono de la Power Stage concluant le rallye, à 3"9 de Kris Meeke mais 1"7 devant Thierry Neuville qu'il ne devançait que de quatre dixièmes sur la ligne de départ. Le Français s'impose ainsi avec 2"2 d'avance sur le pilote Hyundai, qui devient décidément son éternel rival – ou l'un de ses éternels rivaux, puisque Ott Tänak termine troisième du rallye avec sa Toyota.

Lire aussi :

"On sait que c'est le rallye que je veux le plus gagner, c'est pourquoi je suis si content", a déclaré celui qui est le régional de l'étape sur la plus grande partie de ce rallye, les trois premières journées s'étant déroulées autour de Gap. "On a eu ce problème d'accélérateur qui poussait la voiture sur les freins, pas tout le temps mais quand même. Six victoires d'affilée, avec une troisième voiture différente, ce n'est pas trop mal je pense !"

Passé déjà près de la victoire à deux reprises ces deux dernières années, Thierry Neuville a probablement perdu sur une erreur, vendredi au début de l'ES7. "Mais ça fait partie du jeu", a fait remarquer le Belge de Hyundai.

C'est dans cette même spéciale qu'Ott Tänak a perdu toute chance de victoire en raison d'une crevaison, dans laquelle il a perdu 2'22"2. Remonté troisième, l'Estonien est malgré tout le mieux placé des pilotes Toyota, à... 2'15"2 du vainqueur.

Loeb mi-figue, mi-raisin

Deux semaines après s'être classé troisième du Dakar, Sébastien Loeb a pris la quatrième place. Mais malgré deux temps scratchs, l'Alsacien n'est pas vraiment satisfait de sa performance.

"On n'a pas été très rapides, je ne peux pas dire que je sois satisfait de mes chronos", a-t-il réagi au point stop de la dernière spéciale. "J'ai attaqué très fort mais sans faire de temps. Mais on finit quatrièmes pour notre premier rallye avec Hyundai, ce n'est pas si mal."

Un autre pas vraiment satisfait de son week-end est Jari-Matti Latvala, qui a déploré un mauvais set-up de sa Toyota après une sortie de route en test. "C'est entièrement de ma faute", a-t-il déclaré.

Pour ses débuts sur la troisième Toyota, et son retour après six mois d'absence, Kris Meeke a pris la sixième place, ayant décroché du groupe de tête en perdant deux minutes, lui aussi dans l'ES7, sur une touchette dans laquelle il a cassé une jante. Il a remporté la Power Stage concluant le rallye.

Les deux autres WRC à l'arrivée, mais très loin au classement, sont les Ford M-Sport de Teemu Suninen (11e), qui s'est laissé piéger dès jeudi soir par le verglas, et Pontus Tidemand (20e). Au volant de la troisième, Elfyn Evans a abandonné sur sortie de route, samedi dans l'ES10, alors qu'il était septième.

Les deux autres abandons parmi les pilotes officiels, samedi également puisqu'il n'y avait pas de Rally2 pour la dernière journée, ont concerné Esapekka Lappi et Andreas Mikkelsen. La jeune recrue de Citroën, quatrième en début de rallye, a connu un souci de moteur après être déjà repartie en Rally2 le matin suite à des problèmes de suspension le vendredi après-midi. Le pilote Hyundai, après un début de week-end difficile, était pour sa part revenu sur le podium provisoire quand il est parti à la faute dans l'ES10.

Septième du général, Gus Greensmith est le premier vainqueur de l'histoire du WRC2 Pro sur sa Ford M-Sport, son unique rival Harri Rovanperä étant allé à la faute dès jeudi soir avec sa Škoda privée puis reparti très loin. Il précède Yoann Bonato, le double Champion de France remportant pour sa part le WRC2 devant Adrien Fourmaux. Stéphane Sarrazin (hors championnat) a intercalé sa Hyundai entre la C3 et la Fiesta, le trio complétant le top 10 général.

Classement final WRC
P.

Pilote

Copilote

Voiture

Écart et

intervalle

1

France Sébastien Ogier

France Julien Ingrassia

 

Citroën

3h21'15"9
2

Belgium Thierry Neuville

Belgium Nicolas Gilsoul

 

Hyundai

2"2

2"2

3

Estonia Ott Tänak

Estonia Martin Järveoja

Tänak

2'15"2

2'13"0

4

France Sébastien Loeb

Monaco Daniel Elena

 

Hyundai

2'28"2

13"0

5

Finland Jari-Matti Latvala

Finland Miikka Anttila

 

Hyundai

2'29"9

1"7

6

United Kingdom Kris Meeke

United Kingdom Seb Marshall

 

Toyota

5'36"2

3'06"3

...

 

 

 

11

Finland Teemu Suninen

Finland Marko Salminen 

 

Ford

17'56"8

21

Sweden Pontus Tidemand

Norway Ola Fløene

 

Ford

29'34"6

Le classement complet est disponible ici.

Article suivant
Seulement 0"4 entre Ogier et Neuville avant la Power Stage !

Article précédent

Seulement 0"4 entre Ogier et Neuville avant la Power Stage !

Article suivant

Championnats - Ogier et Hyundai premiers leaders

Championnats - Ogier et Hyundai premiers leaders
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye Monte-Carlo
Pilotes Sébastien Ogier , Julien Ingrassia
Équipes Citroën Racing
Auteur Jean-Philippe Vennin