ES4 à 6 - Tänak tient tête aux Toyota de Lappi et Evans

Ott Tänak conserve les commandes du Rallye de Finlande à l'issue de la première boucle de spéciales parcourue ce vendredi matin. Il devance les Toyota d'Esapekka Lappi et d'Elfyn Evans.

ES4 à 6 - Tänak tient tête aux Toyota de Lappi et Evans
Charger le lecteur audio

Ott Tänak a conforté sa position de leader du Rallye de Finlande ce vendredi matin, après avoir pris le dessus sur son coéquipier Thierry Neuville dès la première spéciale de la journée. L'Estonien se montre jusqu'ici très fringant sur cette huitième manche de la saison, ayant signé deux scratchs depuis le début de l'épreuve hier soir.

Le Champion du monde 2019 compte ainsi 6"2 d'avance sur son plus proche poursuivant au classement provisoire, Esapekka Lappi, à l'issue de la première boucle de spéciales du jour. Toute la question est de savoir si le pilote Hyundai va continuer à tenir la dragée haute face aux Toyota. On se souvient en effet que celui-ci avait également bien négocié la première matinée sur ses terres estoniennes il y a trois semaines, avant de sombrer au niveau du rythme par rapport aux GR Yaris.

Mais pour l'instant, force est de constater que Tänak tient bon face à Lappi et Elfyn Evans. Craig Breen est quant à lui le représentant de M-Sport le mieux classé à l'heure actuelle. L'Irlandais affiche un avantage de 1"8 sur Kalle Rovanperä, toujours à la recherche de son premier scratch sur son rallye à domicile.

Le pilote Toyota devance son coéquipier Takamoto Katsuta, ce dernier qui s'est illustré sur le second passage d'Harju pour signer le meilleur temps et revenir à tout juste deux secondes du Finlandais. La septième place provisoire revient quant à elle à Thierry Neuville. Après avoir perdu près de 23" en l'espace de deux spéciales en début de journée, le pilote belge a enfin réussi à stopper l'hémorragie et sa situation semble s'être stabilisée.

Celui qui occupe la deuxième place du championnat va à présent s'atteler à calquer son rythme sur celui de son coéquipier Tänak pour amorcer une remontée vers les avant-postes. Le pilote d'outre-Quiévrain a déjà pris le dessus sur Pierre-Louis Loubet, qui a perdu une poignée de secondes au départ de l'ES4 après avoir calé. Le Corse devance dans le top 10 ses coéquipiers Jari Huttunen et Gus Greensmith.

À noter que cette première journée a déjà fait deux victimes : Oliver Solberg d'abord, auteur d'une sortie de route après seulement 300 m dans l'ES3. Parti en tonneaux, le Suédois a été contraint à l'abandon du fait des dégâts au niveau de l'arceau de sécurité de sa i20 N.

Malgré la ferveur du public finlandais, Rovanperä semble condamné à limiter les dégâts au classement sur cette première journée.

Malgré la ferveur du public finlandais, Rovanperä semble condamné à limiter les dégâts au classement sur cette première journée.

Problème de direction assistée pour Fourmaux

S'il n'a pas abandonné de son côté, Adrien Fourmaux a tout de même d'ores et déjà perdu toute chance de bien figurer sur ce Rallye de Finlande. La faute à un contact avec une pierre dans la première spéciale du jour qui a occasionné des dégâts sur son arbre de direction. Cela n'a été que le début des ennuis pour le Nordiste, qui a par la suite perdu sa direction assistée en raison d'une fuite. Dans l'impossibilité de réparer avant l'assistance, celui-ci a dû achever la boucle dans ces conditions, et accuse désormais près de 19' de retard sur le leader du rallye.

On notera enfin que l'ES5 a été annulée pour des raisons de sécurité. Seul Rovanperä s'était alors élancé dans Lankamaa 2, mais aucun chrono n'a été officialisé. Les raisons de cette neutralisation n'ont pas été clairement divulguées, mais il fait peu de doute que cela soit lié à la présence de fans à proximité de la route empruntée par les WRC, comme le laisse entendre le message posté sur le compte Twitter de l'épreuve.

 

Les concurrents vont à présent observer une pause bien méritée avant de s'attaquer aux 56 km de spéciales prévus cet après-midi. Reprise des hostilités à 16h heure française avec l'ES7, Ässämäki 1, longue de 12,31 km.

Lire aussi :

Finland Rallye de Finlande - Classement à l'issue de l'ES6

partages
commentaires

Voir aussi :

ES2 à 3 - Tänak s'échappe, Rovanperä balaye, Fourmaux à l'arrêt
Article précédent

ES2 à 3 - Tänak s'échappe, Rovanperä balaye, Fourmaux à l'arrêt

Article suivant

ES7 à 10 - Ça se resserre entre Tänak et Lappi !

ES7 à 10 - Ça se resserre entre Tänak et Lappi !