Résumé de spéciale
WRC Rallye de Pologne

Trois hommes en trois secondes : suspense au Rallye de Pologne !

Kalle Rovanperä a pris la tête du Rallye de Pologne samedi matin, mais les écarts restent plus serrés que jamais avec Elfyn Evans et Andreas Mikkelsen.

Kalle Rovanperä, Jonne Halttunen, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota GR Yaris Rally1

Photo de: Toyota Racing

Au lendemain d'une première journée complète largement perturbée par le public, le Rallye de Pologne a ouvert sa boucle matinale du samedi avec les mêmes problématiques. Ainsi, après trois passages seulement dans l'ES9, les organisateurs ont une nouvelle fois interrompu les débats, pendant de longues minutes. C'est donc tout le programme qui a pris une vingtaine de minutes de retard mais cette fois-ci, pas d'annulation, puisque les débats ont pu reprendre.

Reparti après sa mauvaise rencontre de la veille avec un cerf, Ott Tänak a eu le désavantage d'ouvrir la route, le phénomène de balayage conditionnant à nouveau les performances des uns et des autres. L'Estonien n'avait toutefois aucun risque inutile à prendre, son objectif étant désormais d'aller chercher les points du Super Sunday pour limiter la casse au championnat.

En ce début de matinée, c'est Kalle Rovanperä qui était le mieux réveillé. Le Champion du monde en titre a signé le scratch dans les deux premiers passages du jour, reprenant même cinq secondes à Andreas Mikkelsen pour lui ravir la tête du rallye. Dans l'ES10 cependant, le Finlandais a déploré son manque de sensations, lui qui a remplacé au pied levé Sébastien Ogier sans avoir pu préparer correctement son week-end.

Andreas Mikkelsen s'accroche face aux Toyota.

Andreas Mikkelsen s'accroche face aux Toyota.

Photo de: Red Bull Content Pool

Cette spéciale de Czarne, la plus longue de ce samedi avec plus de 22 km, a ainsi vu le pilote Toyota plus en retrait, tandis que son coéquipier Elfyn Evans est sorti du bois pour signer le meilleur temps et revenir à un dixième seulement au général. Dans le même temps, profitant d'être le dernier sur la route, Andreas Mikkelsen a réagi, ce qui a regroupé le top 3 en 2"2 avant le détour par la super spéciale pour conclure cette demi-journée.

Cette dernière, compte tenu de ces écarts infimes, a donc pris plus d'importance que prévu sur ces 2,5 km parcourus en duels pour la troisième fois depuis le début du week-end. Kalle Rovanperä en a profité pour prendre trois dixièmes à Elfyn Evans et cinq à Andreas Mikkelsen, autant dire presque rien !

Plus tard dans l'après-midi, il faudra effectuer un deuxième passage dans Świętajno, Gołdap et Czarne.

Les scratchs du samedi matin

ES9 18,5 km Świętajno 1 Finland K. Rovanperä
ES10 19,9 km Gołdap 1 Finland K. Rovanperä
ES11 22,4 km Czarne 1 Norway A. Mikkelsen
ES12 2.5 km Mikołajki Arena Finland K. Rovanperä

Poland Rallye de Pologne - Classement après l'ES12

  Pilote Voiture Temps/Écart
1 Finland K. Rovanperä Toyota 1h31'18"3
2 United Kingdom E. Evans Toyota +0"4
3 Norway A. Mikkelsen Hyundai +2"7
4 France A. Fourmaux Ford +15"9
5 Latvia M. Sesks Ford +30"7
6 Belgium T. Neuville Hyundai +46"5
7 Luxembourg G. Munster Ford +56"2
8 Japan T. Katsuta Toyota +1'06"8

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Le programme du Rallye de Pologne 2024 : spéciales, horaires, engagés
Article suivant Rovanperä force la décision en Pologne mais reste menacé

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France