Toujours convalescent, Sofuoglu est forfait pour Buriram

partages
commentaires
Toujours convalescent, Sofuoglu est forfait pour Buriram
Par : Léna Buffa
22 mars 2018 à 07:44

Le pilote turc doit continuer à soigner ses blessures, suite à son accident de Phillip Island mais aussi celui de Magny-Cours l'année dernière.

Kenan Sofuoglu, Kawasaki Puccetti Racing
Kenan Sofuoglu, Kawasaki Puccetti Racing examine un pneu Pirelli
Kenan Sofuoglu, Kawasaki Puccetti Racing
Kenan Sofuoglu, Kawasaki Puccetti Racing examine un pneu Pirelli
Kenan Sofuoglu, Kawasaki Puccetti Racing
Kenan Sofuoglu, Kawasaki Puccetti Racing

Kenan Sofuoglu ne sera pas en Thaïlande cette semaine, pour la deuxième manche du Championnat du monde Supersport. Accidenté en Australie, il avait certes pu aller au bout du week-end, mais avait craint un temps de devoir subir une greffe de peau à son retour en Turquie, ce qui avait finalement été écarté par les médecins, lesquels avaient essentiellement préconisé du repos. Néanmoins, la situation ne s'est pas améliorée.

"Après la chute en Australie, j'ai commencé à avoir mal à l'endroit où je me suis blessé à Magny-Cours", explique le quintuple Champion du monde. "J'ai pensé que ça allait s'arranger, mais le temps passant j'ai finalement continué à avoir mal. J'ai passé d'autres examens et les médecins ont découvert que ma hanche était toujours fêlée et que, si je ne m'arrêtais pas et que je chutais à nouveau, cela pouvait empirer et avoir des conséquences à l'avenir."

En septembre 2017, Sofuoglu avait été victime d'une lourde chute pendant la manche française du championnat. Blessé à la hanche, il avait dû renoncer à cette course et la suivante, mais il avait néanmoins fait son retour un mois plus tard, au prix d'un effort impressionnant, et ce afin de défendre ses chances de titre lors de l'ultime course de la saison.

"L'année dernière, j'ai interrompu ma récupération moins d'un mois après la chute afin de courir au Qatar, alors que j'étais censé être absent pendant 12 semaines. À cause de cela, mes os n'ont pas parfaitement guéri, si bien que maintenant, après l'accident de Phillip Island, j'ai besoin de plus de temps pour permettre à mon corps de se remettre complètement", explique-t-il.

Kenan Sofuoglu sera remplacé cette semaine, à Buriram, par le pilote malaisien Azlan Shah, déjà aperçu en Moto2 pour des wild-cards.

Prochain article WSBK
Jules Cluzel représentant des pilotes à la Commission de sécurité SBK

Article précédent

Jules Cluzel représentant des pilotes à la Commission de sécurité SBK

Article suivant

Les Kawasaki fidèles à leur réputation, Torres surprenant troisième

Les Kawasaki fidèles à leur réputation, Torres surprenant troisième
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Buriram
Lieu Chang International Circuit
Pilotes Kenan Sofuoglu
Équipes Puccetti Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités