Max Biaggi était "en rodage" et attend désormais Sepang

Il est déjà depuis 2012 le plus âgé à être monté sur un podium WSBK et le seul à s'être imposé au-delà de 40 ans, mais Max Biaggi rêve de repousser encore un peu plus les records en disputant deux manches du Championnat du Monde 2015 en tant que wild-card, deux ans et demi après son retrait de la compétition.

Toutes les photos de Misano

La première d'entre elle, courue ce week-end à Misano, s'est soldée par deux sixièmes places. Un résultat brut qui n'est pas vraiment à la hauteur des espoirs - un peu fous - nourris par les tifosi, venus à plus de 32.000 assister à l'événement aujourd'hui (62.000 sur l'ensemble du week-end), mais qui reste plus qu'honorable compte tenu de la compétitivité du plateau.

Car, s'il lui a été impossible de rester au contact des leaders, Max Biaggi est parvenu à tenir le rythme des hommes du deuxième groupe et à améliorer ses performances au fil des tours et d'une course à l'autre. Distancé de 12.3s par le vainqueur à l'arrivée de la première d'entre elles, il est parvenu à répondre à la hausse du rythme en Course 2 pour ne plus concéder que 5.9s.

"La deuxième course s'est mieux passée que la première," reconnaît l'Italien, malgré la gêne occasionnée par l'usure de ses pneus. "Je suis arrivé à 5 secondes du vainqueur, ce qui est vraiment peu. Dommage pour les premiers tours, c'est difficile de suivre les autres et puis j'ai du mal à bien exploiter les pneus d'entrée de jeu. Je me trouvé rapide passé le cap de la mi-course mais, en ayant dû mal à dépasser, j'ai laissé filer quelques dixièmes à chaque tour."

C'était une manche de rodage. Sur la prochaine, on pourra obtenir de bons résultats.

Max Biaggi

"Je suis content de ce week-end," juge Max Biaggi. "Tout s'est bien passé et nous n'avons pas fait de fautes. Encore une fois, merci au Groupe Piaggio, à Aprilia, aux membres du team qui m'ont permis de parfaitement bien saisir cette formidable opportunité."

"Revenir de la sorte, ça n'est pas facile mais ce fut quand même un très beau week-end, que je n'ai pas abordé avec le même état d'esprit que ceux qui disputent le Championnat à plein temps. Maintenant j'espère avoir la cerise sur le gâteau, c'est-à-dire Sepang," suggère-t-il, attendant la confirmation de sa participation à la manche programmée en Malaisie dans un mois et demi. "C'était ici une manche de rodage et on peut considérer qu'elle a été très satisfaisante. Sur la prochaine, on pourra obtenir de bons résultats."

En attendant, le succès médiatique de cette wild-card est certain et Romano Albesiano, Responsable Aprilia Racing, ne peut que se féliciter de cette expérience : "Aujourd'hui Max a fait quelque chose de merveilleux, pour Aprilia et pour tous les passionnés de moto. Sa domination de vendredi était, certes, extraordinaire, mais elle pouvait être compréhensible."

"Aujourd'hui Max s'est battu à armes égales avec des pilotes qui, à chaque course, joue le Championnat du Monde. Et il l'a fait en affichant un rythme fantastique. Max s'est amusé en se battant contre Leon et Jordi, nos titulaires. Nous avons voulu nous offrir à tous un très beau moment, déjà inscrit dans l'Histoire du Superbike."

 

A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Misano
Sous-évènement Dimanche
Circuit Misano
Pilotes Max Biaggi
Équipes Aprilia Racing Team
Type d'article Résumé de course
Tags aprilia, course, max biaggi, misano, retour, superbike, wsbk