Bilan contrasté pour Tom Sykes

partages
Bilan contrasté pour Tom Sykes
Par : Léna Buffa
21 juin 2015 à 17:23

Tom Sykes, Kawasaki
Tom Sykes, Kawasaki
Le vainqueur, Tom Sykes, Kawasaki sur le podium
Tom Sykes, Kawasaki

Fort de son statut de plus grand poleman de la saison grâce à la Superpole décrochée avec l'art et la manière samedi, Tom Sykes rêvait de poursuivre sur sa lancée en rééditant le doublé décroché l'an dernier.

Toutes les photos de Misano

Il a toutefois dû se contenter d'une seule victoire, un succès unique mais non moins convaincant puisqu'il a dicté le rythme de la première course sans trouver d'adversaire à sa taille. Aussi convaincante fût-elle, cette performance n'a pu être rééditée dans l'après-midi, la hausse des températures mettant à mal le rythme du pilote britannique.

"Beaucoup rêveraient d'un week-end avec une pole position, une victoire et une cinquième place, mais en Course 2 ça ne l'a pas fait, tout simplement," regrette Tom Sykes. "Je ne pense pas être très bien parti sur cette deuxième manche, mais j'ai surtout manqué de grip dès le départ et ça m'a été très difficile à rattraper."

"Quand j'ai commencé à me battre contre d'autres pilotes, je n'ai pas pu être fort là où j'en aurais eu besoin. En tout cas j'ai tout tenté," promet-il, finalement classé cinquième de la deuxième manche et épargné de peu par Max Biaggi.

"Je savais que ces deux courses s'annonçaient difficiles, mais la première a été géniale. Je n'ai tout simplement pas pu rééditer cela en Course 2. Il y a des points positifs et d'autres négatifs à retenir de ce week-end," juge le pilote Kawasaki.

Sykes perd 9 longueurs supplémentaires sur son coéquipier et leader du Championnat du Monde, Jonathan Rea. Mais au vu de la hiérarchie qui s'est définie sur ces huit premiers rendez-vous, son but pour la fin de saison sera essentiellement de s'octroyer la satisfaction personnelle de belles performances plutôt que d'espérer contrer le Nord-irlandais dans son chemin vers le sacre, dont plus personne ne doute désormais.

 

Prochain article WSBK
Max Biaggi était "en rodage" et attend désormais Sepang

Article précédent

Max Biaggi était "en rodage" et attend désormais Sepang

Article suivant

Haslam s'en sort mieux quand il fait chaud

Haslam s'en sort mieux quand il fait chaud

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Misano
Catégorie Dimanche
Lieu Misano
Pilotes Tom Sykes
Équipes Kawasaki
Auteur Léna Buffa
Type d'article Résumé de course