Max Biaggi va préparer Sepang aussi bien que Misano

Cette année, Max Biaggi a donc décidé de sortir de sa retraite pour aller à nouveau se frotter aux protagonistes d’un Superbike perdu de vue depuis tout de même la fin de la campagne 2012. Ceci dit, on n’y devient pas double Champion du Monde par hasard et on ne gagne pas six titres dans une carrière par accident. On peut se dire que l’on a du talent qui s’émousse parfois avec le temps, mais ne se perd jamais.

Troy Bayliss l’avait démontré en début de campagne lors des rendez-vous d’outre-mer où il a fallu remplacer au débotté chez Ducati un Davide Giugliano blessé. Max Biaggi, lui, a fait les choses plus sérieusement en préparant son coup au guidon d’une Aprilia RSV4 dévolue avec laquelle il s’est entraîné.

Des tests qui ont porté leur fruit puisque l’Empereur Romain a étonné à Misano en jouant les trublions aux essais et en prenant deux places de sixième au terme des deux manches. Le tout à cinq secondes de l’épouvantail de la catégorie cette année, Jonathan Rea. Pas si mal! 

Le #Maxisback n’est pas qu’un effet d’annonce

De quoi brûler d’envie de  remettre ça et on sait que le Corsaire a déclaré qu’il mettrait les voiles vers la Malaisie où il sera à nouveau en compétition. Mais comme pour Misano, Max Biaggi n’aborde pas l’échéance en dilettante. Du 20 au 23 juillet, il sera donc à Sepang pour des essais privés sur un tracé qu’il na plus arpenté depuis sa période Honda en Grand Prix en 2005.

Le 2 août prochain, il sera donc un client à prendre au sérieux au moment où les courses malaisiennes seront lancées. Le #Maxisback n’est pas qu’un effet d’annonce. Et on notera qu’Aprilia lui donne les moyens de réussir dans son ambitieuse démarche.       

A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Sepang
Circuit Sepang International Circuit
Pilotes Max Biaggi
Équipes Aprilia Racing Team
Type d'article Actualités
Tags aprilia, malaisie, max biaggi, sepang, wsbk