WSBK
28 févr.
-
01 mars
Événement terminé
C
Imola
08 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
27 jours
C
Aragon
22 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
41 jours
C
Misano
12 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
62 jours
C
Donington Park
03 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
83 jours
C
Oschersleben
31 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
111 jours
C
Algarve
04 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
146 jours
C
Barcelone
18 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
160 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
174 jours
C
Villicum
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
181 jours

WSS - La victoire pour Caricasulo, titre repoussé pour Mahias

partages
commentaires
WSS - La victoire pour Caricasulo, titre repoussé pour Mahias
Par :
24 oct. 2017 à 08:35

Federico Caricasulo a remporté sa deuxième victoire de l'année à Jerez, après une magnifique bataille face à Jules Cluzel. Lucas Mahias a quant à lui terminé à la cinquième place, et devra patienter jusqu'au Qatar pour être sacré.

Podium : Jules Cluzel, CIA Landlord Insurance Honda, Federico Caricasulo, GRT Yamaha Official WorldSSP Team
Christoffer Bergman, CIA Landlord Insurance Honda
Federico Caricasulo, GRT Yamaha Official WorldSSP Team, Jules Cluzel, CIA Landlord Insurance Honda
Federico Caricasulo, GRT Yamaha Official WorldSSP Team
Federico Caricasulo, GRT Yamaha Official WorldSSP Team, Jules Cluzel, CIA Landlord Insurance Honda
Federico Caricasulo, GRT Yamaha Official WorldSSP Team, Jules Cluzel, CIA Landlord Insurance Honda
Jules Cluzel, CIA Landlord Insurance Honda
Jules Cluzel, CIA Landlord Insurance Honda
Jules Cluzel, CIA Landlord Insurance Honda
Jules Cluzel, CIA Landlord Insurance Honda
Anthony West, EAB West Racing, Lucas Mahias, GRT Yamaha Official WorldSSP Team
P.J. Jacobsen, MV Agusta
P.J. Jacobsen, MV Agusta
Lucas Mahias, GRT Yamaha Official WorldSSP Team
Lucas Mahias, GRT Yamaha Official WorldSSP Team
Podium : Jules Cluzel, CIA Landlord Insurance Honda, Federico Caricasulo, GRT Yamaha Official WorldSSP Team, Anthony West, EAB West Racing
Sheridan Morais, Kallio Racing Yamaha
Sheridan Morais, Kallio Racing Yamaha

Lucas Mahias va devoir patienter encore un peu avant de pouvoir célébrer son titre en Supersport. Libéré de Kenan Sofuoglu au championnat suite à la blessure de ce dernier lors de la manche française du calendrier début octobre, le Montois se devait en effet de terminer à l'une des deux premières places à Jerez s'il souhaitait repartir d'Andalousie sacré.

Las, Mahias a bouclé cette 11e course de l'année à la cinquième place. Un résultat qui lui assure tout de même une avance de 20 points avant la prochaine échéance, au Qatar dans deux semaines, après une course où il a joué placé.

Car les risques, c'est son compatriote français Jules Cluzel qui les a pris. Qualifié en première ligne entre Federico Caricasulo, le poleman, et Sheridan Morais, l'Auvergnat était bien décidé à signer sa première victoire cette saison. Mais c'est pourtant Morais qui a réussi le holeshot au premier virage. Le Sud-Africain n'est pas cependant pas resté en tête très longtemp, devant vite céder face aux assauts de ses deux compères de la première ligne, véritablement déchaînés, et qui n'ont eu de cesse tout au long des 19 tours de course de s'échanger leurs positions.

Mahias ne trouve pas la faille, West sur le podium

Parti depuis la cinquième place sur la grille, Mahias a de son côté pris un bon envol pour pointer en quatrième position à l'issue du premier tour. Le leader du championnat a alors tenté de mettre la pression sur PJ Jacobsen devant lui, sans toutefois parvenir à trouver l'ouverture.

Au contraire, cette bataille avec le New-Yorkais a permis à Anthony West, remplaçant de Kyle Ryde au sein du team Puccetti Racing, de raccrocher, emmenant par ailleurs dans sa roue le vainqueur de la dernière manche, le Finlandais Niki Tuuli.

L'Australien a même pu profiter d'une petite erreur de Mahias à l'approche de Dry Sac pour prendre l'avantage avant de fondre sur Jacobsen et se frayer ainsi un chemin jusqu'au podium, son deuxième de la saison après celui obtenu lors de la manche inaugurale, chez lui en Australie. "Cela a été une année folle, avec mon podium en début de saison à Phillip Island, mes changements de catégorie", a rappelé l'Australien auprès du site officiel du Superbike.

"C'est bon d'être sur une moto compétitive, même si vendredi je pensais que ça n'allait rien donner. C'était la première fois que je montais sur la moto. Mais tout est rentré dans l'ordre samedi, et j'étais plus à l'aise. Lors de la course, je me suis senti très fort. J'ai eu un peu de mal au début, mais je suis remonté jusqu'à la troisième place, et je suis content de ce résultat après une année aussi folle."

Toujours pas de victoire cette saison pour Cluzel

Devant lui, le duel s'est poursuivi tout au long de la course entre Caricasulo et Cluzel. Le natif de Montluçon a ainsi pris l'avantage dans le deuxième tour, avant de devoir rendre sa position à son adversaire. La lutte s'est tout de même intensifiée par la suite jusqu'à culminer dans le dernier tour, lorsque Cluzel a joué son va-tout pour prendre l'ascendant sur l'Italien, sans succès.

Caricasulo décroche donc sa deuxième victoire de l'année après celle de Buriram. "Je suis très content parce que nous avons fait du très bon travail", a ainsi expliqué Caricasulo. "Ma moto a été parfaite tout le week-end. Ce fut un week-end parfait, car j'ai pu faire la pole position, le meilleur tour en course et la victoire."

Au final, Cluzel termine à 65 millièmes de son rival, et devra repousser ses ambitions de victoire au Qatar. "Je n'ai rien lâché bien sûr", a ainsi assuré le Français après l'épreuve. "On avait chacun nos points forts sur le circuit, mais j'étais mieux dans le dernier secteur, donc j'ai essayé de le passer là. Mais il a pris une trajectoire différente, à laquelle je ne m'attendais pas. J'ai donc été bloqué et on est passé près du désastre. On a eu une autre chance dans le virage suivant, mais j'ai été trop rapide et j'ai failli perdre l'avant. C'est dommage, car j'étais proche de ma première victoire de la saison." 

 

Le Français n'a cependant pas tout perdu dans l'histoire, puisqu'il grimpe à la troisième place du championnat, devant Morais, finalement sixième sous le drapeau à damier. Mahias, lui, conforte donc son leadership au championnat et détient désormais 20 unités d'avance sur Sofuoglu.

 Jerez - WSS - Course

Pos. Pilote Moto  Temps/Écart
1  Federico Caricasulo Yamaha 33'07.725 
2  Jules Cluzel Honda 0.065
3  Anthony West Kawasaki 1.652
4  PJ Jacobsen MV Agusta 3.735
5  Lucas Mahias Yamaha 7.248
6  Sheridan Morais Yamaha 11.694
7  Niki Tuuli Yamaha 15.644
8  Rob Hartog Kawasaki 16.380
9  Gino Rea Kawasaki 16.970
10  Christian Gamarino Honda 17.519
11  Michael Canducci Kawasaki 17.933
12  Alessandro Zaccone MV Agusta 19.390
13  Hikari Okubo Honda 20.526
14  Axel Bassani Kawasaki 21.231
15  Hannes Soomer Honda 22.056
16  Christoffer Bergman Honda 24.168
17  Lorenzo Zanetti MV Agusta 24.473
18  Luke Stapleford Triumph 27.842
19  Zulfahmi Khairuddin Kawasaki 34.299
20  Miquel Pons Kawasaki 37.846
21  Jaimie Van Sikkelerus Yamaha 38.809
22  Kazuki Watanabe Kawasaki 40.105
23  Xavi Cardelus Yamaha 40.237
24  Lachlan Epis Kawasaki 58.998
25  Giuseppe Scarcella Honda 1'13.659
Ab.  Kyle Smith Honda 2 tours
Ab.  Péter Sebestyén Kawasaki 4 tours
Ab.  Maximilian Scheib Kawasaki 5 tours
Ab.  Nacho Calero Kawasaki 9 tours
Ab.  Alex Baldolini Yamaha 11 tours
Ab.  Stefan Hill Triumph 18 tours
 
Article suivant
Retour réussi pour Guintoli, auteur de deux solides courses

Article précédent

Retour réussi pour Guintoli, auteur de deux solides courses

Article suivant

MV Agusta recrute Jordi Torres pour 2018

MV Agusta recrute Jordi Torres pour 2018
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Jerez
Catégorie Supersport - Course
Lieu Circuito de Jerez
Auteur Willy Zinck