WSBK
27 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
11 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
26 oct.
Événement terminé

WorldSSP300 - Deroue retarde les festivités pour González

partages
commentaires
WorldSSP300 - Deroue retarde les festivités pour González
Par :
10 sept. 2019 à 11:00

Avec encore deux manches à disputer en WorldSSP300, la première victoire conquise cette saison par Scott Deroue ainsi que la troisième place d'Ana Carrasco au Portugal ont repoussé le sacre possible de Manuel González.

En verrouillant les quatre premières places du classement final au Portugal, septième manche de la saison, les pilotes Kawasaki ont rapporté le titre constructeurs à la marque japonaise. Pour le titre pilotes, en revanche, certains se chargent de faire durer le suspense, puisque Manuel González, arrivé avec 43 points d'avance, a perdu quelques unités en Algarve. C'est Scott Deroue qui a déjoué les plans du leader du championnat en allant chercher sa première victoire de la saison, lui qui n'avait jusqu'à présent pu obtenir que trois podiums.

Lire aussi :

Dès le départ de la course, Deroue se trouvait dans le groupe de tête au même titre que González, parti de la pole et qu'il devait marquer à la culotte pour conserver une chance au championnat, mais aussi Marc Garcia, Ana Carrasco, Beatriz Neila, Andy Verdoïa et Bruno Ieraci. Le leader du championnat a réussi à prendre les commandes avant la fin du premier tour, cependant il a bientôt été remplacé par Garcia avant que Deroue ne s'empare à son tour de la place de leader.

Deroue et González sont parvenus à peu à peu semer leurs adversaires à partir du cinquième tour, le Néerlandais s'assurant de ne pas laisser de répit à son principal rival. Les quelque deux secondes de marge qu'ils se sont octroyés allaient suffire à garantir leur tranquillité pour la fin de course et, dès lors, c'est un duel qui s'annonçait pour la victoire. Bien que l'Espagnol soit entré dans le dernier tour en leader, le pilote Kawasaki Motoport a réussi à le déposséder des commandes dans le virage 5, puis à résister à une ultime attaque dans le dernier virage pour finir par s'imposer, une première pour lui depuis précisément un an.

Remonté très fort depuis la 12e place, Galand Hendra Pratama est quant à lui revenu au contact des poursuivants, contribuant à former un second groupe de plus en plus fourni. L'Indonésien a finalement obtenu la huitième place, derrière Kalinin et Neila – qui a ainsi signé le meilleur résultat de sa carrière – et devant Sabatucci. Premier leader, rapidement semé par le reste du groupe de tête initial avant de se faire également avaler par une partie du peloton, Victor Steeman a pour sa part terminé à la dixième place.

C'est à Carrasco qu'est revenu le dernier mot dans la bagarre de groupe pour la troisième place, ce qui lui a permis de marquer suffisamment de points pour rester mathématiquement en lice pour le titre, qu'elle détient depuis l'an dernier. En revanche, en terminant respectivement quatrième et cinquième, Garcia et Verdoïa sont désormais exclus de la course au titre.

Le top 5 de la course :

  1. S. Deroue
  2. M. González +0"153
  3. A. Carrasco +2"850
  4. M. Garcia +2"897
  5. A. Verdoïa +3"366
Manuel Gonzalez, Kawasaki, Scott Deroue, Kawasaki, Ana Carrasco, Provec Racing

La manche de l'Algarve vue par MHP Racing :

Après avoir été un peu ébranlé par sa grosse chute de Jerez, Matéo Pédeneau a retrouvé de la confiance durant l'été et en a été récompensé au Portugal par une qualification pour la course principale. Cette participation, il a été la chercher au prix d'une belle remontée lors de la Last Chance Race, à laquelle participait également son coéquipier, Enzo De La Vega. Partis loin sur la grille, ils n'ont pas été en mesure d'entrer dans la zone des points, mais tous deux ont vu l'arrivée, De La Vega bataillant notamment contre Dion Otten et Hugo De Cancellis pour la tête de son groupe.

N'ont en revanche pas été qualifiés Romain Doré et Kyrian Hartmann, ce dernier ayant connu deux chutes au cours du week-end. Mais l'équipe tricolore aura à cœur de faire mieux à Magny-Cours, où se déroulera la prochaine manche à la fin du mois et où MHP Racing a pu récemment réaliser des essais pour se mettre dans le bain.

Enzo De La Vega (18e, +15"879) : "Je suis un peu déçu car j'espérais marquer deux à trois points. Quand il faut doubler plus de 20 pilotes en deux tours, il faut maîtriser sa fougue sinon on est vite par terre ! Je suis 20e au championnat, la dernière place pour aller au Qatar, mais mon objectif demeure Magny-Cours."

Matéo Pédeneau (27e, +27"259) : "Je suis parti 33e et je reste à ma place à l'issue du premier tour. Je n'ai pas réussi à rattraper le groupe qui me précédait. Il y a eu quelques chutes devant moi mais je n'ai pas réussi à faire ce que je voulais. Il faut que je sois plus agressif dans les premiers tours afin de mieux m'imposer. J'ai trois semaines pour y parvenir avant Magny-Cours."

Jean-Paul Boinet (président MHP Racing) : "On regrette de ne pas avoir fait des essais ici comme les autres écuries mais on a privilégié Magny-Cours. On verra dans trois semaines si on a fait le bon choix. On a fait dix jours d'essais cette saison (Valence, Aragón et Magny-Cours). Plus on fait de roulage, meilleurs sont les résultats mais plus ça coûte cher ! Ce week-end, il n'y a pas eu de chute ni de casse. Les motos, préparées par Tech-Solutions, marchent très bien, elles sont les plus rapides en vitesse de pointe."

Enzo de la Vega, MHP Racing
Article suivant
Bautista dément quitter Ducati pour des questions d'argent

Article précédent

Bautista dément quitter Ducati pour des questions d'argent

Article suivant

Qualifs et départs, les clés des futurs progrès de Baz

Qualifs et départs, les clés des futurs progrès de Baz
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Algarve
Lieu Portimão
Auteur Léna Buffa