Cupra EKS s'impose à Pau en ouverture de l'ETCR

L'équipe Cupra EKS s'est emparé des trois places sur le podium dans une première manche d'ETCR totalement dominée à Pau.

Adrien Tambay, Cupra EKS, Cupra e-Racer

Tel un bulldozer, Cupra a écrasé la concurrence en ouverture de la saison d'ETCR. L'équipe menée par Mattias Ekström s'est imposée à Pau pour le lever de rideau de la deuxième saison du championnat de tourisme tout électrique. Outre la victoire du Suédois, l'équipe Cupra EKS a placé Adrien Tambay et Tom Blomqvist sur les deux autres marches du podiums et a logiquement remporté le premier trophée des constructeurs.

Bien que cela ait pu sembler être un jeu d'enfant pour l'équipe espagnole, le niveau du championnat s'est considérablement amélioré avec les arrivées de pilotes comme Bruno Spengler ou Maxime Martin, qui apportent toute leur expérience du DTM. Des vétérans sont également présents, comme Mikel Azcona, passé de Cupra à Hyundai (et formant ainsi un duo solide avec Jean-Karl Vernay). Tous ces pilotes se sont montrés très proches les uns des autres lors des qualifications.

Du côté des rookies, ces derniers se sont bien adaptés aux exigences des voitures électriques et du format de la compétition, d'autant que ce premier week-end se déroulait sur l'un des circuits les plus exigeants de la saison.

Cette adaptation rapide a permis aux pilotes vétérans de ne pas se reposer sur leurs lauriers et de donner le meilleur d'eux-mêmes, quitte à heurter le mur en attaquant, comme ce fut le cas pour Jordi Gené, qui a percuté les barrières dans une des chicanes et n'a pas pu terminer le meeting. Dans ce championnat, les voitures sont partagées par deux pilotes différents. L'incident de Gené a donc obligé l'équipe Cupra EKS à réparer la voiture en un temps record pour que Tom Blomqvist puisse prendre la piste.

Le travail impressionnant des mécaniciens de Cupra EKS (qui ont dû changer, entre autres, le sous-châssis, la crémaillère de direction et le nez en fibre de carbone) a été décisif pour que Blomqvist, rookie en ETCR, monte sur le podium. Un exploit qui n'est possible qu'avec une équipe de mécaniciens expérimentés, qui connaissent la voiture au millimètre près et qui travaillent ensemble depuis de nombreuses années. Une grande partie du succès de ce week-end peut leur être attribuée.

"Terminer premier, deuxième et troisième et être le meilleur constructeur lors de notre premier week-end avec Cupra EKS est un résultat de rêve" a déclaré le vainqueur du meeting, Mattias Ekström. "Bien sûr, il ne peut y avoir qu'un seul vainqueur et je suis heureux que ce soit moi, mais Adrien et Tom ont fait un travail parfait ce week-end, ce qui nous a permis de marquer un maximum de points."

La prochaine manche de l'ETCR aura lieu sur le circuit d'Istanbul Park les 21 et 22 mai.

Tom Blomqvist, Mattias Ekström, Adrien Tambay et Jordi Gene.

Tom Blomqvist, Mattias Ekström, Adrien Tambay et Jordi Gene.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Avec ses quatre garçons dans le vent, Cupra vise le titre ETCR
Article suivant Le futur de CUPRA en compétition est électrique

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France