Réactions
Dakar Dakar

Une erreur de navigation pour Loeb, une crevaison pour Sainz

S'ils ont dominé la première étape du Dakar 2023, Sébastien Loeb et Carlos Sainz ont tout de même rencontré quelques ennuis mineurs ce dimanche.

#201 Bahrain Raid Xtreme Prodrive: Sebastien Loeb, Fabian Lurquin

Sur une première étape qui a laissé la place au pilotage et à la vitesse, Carlos Sainz et Sébastien Loeb font partie des favoris qui ont tiré leur épingle du jeu dimanche autour de Sea Camp. Le vétéran espagnol a finalement empoché la victoire d'étape en passant à l'attaque dans la dernière partie du parcours. Car le pilote Audi, qui a démontré le niveau de performance de la machine allemande avec Lucas Cruz à ses côtés, a dû refaire un retard accumulé à cause d'une crevaison. De quoi relever un peu plus encore sa prestation du jour.

"Tout s’est bien passé hormis une crevaison en début de spéciale et le fait que je me sois méfié des pierres par la suite", confirme El Matador. "Le reste de la spéciale s’est déroulé sans encombre, la voiture a bien fonctionné. On verra quelle stratégie on va adopter demain."

Cette même méfiance dont Sébastien Loeb a lui aussi fait preuve durant la première moitié de l'étape du jour, qui proposait de nombreux passages qualifiés de "caillouteux" par les organisateurs. Le Français est parvenu à éviter toute crevaison au volant de son Hunter. Il a toutefois perdu une grosse minute sur une petite erreur de navigation avec son copilote Fabian Lurquin.

"C'était globalement une belle spéciale, plutôt rapide dans l'ensemble", explique-t-il. "Il y avait juste quelques passages avec des grosses pierres effectivement, surtout au départ de la spéciale, donc c'est l'endroit où on n'a pas envie de commencer à crever. Donc je l'ai pris assez cool dans la portion empierrée sur la première moitié de la spéciale, on a réussi à éviter les crevaisons, c'était le but. Et après, au fur et à mesure on a essayé d'augmenter un petit peu le rythme pour finir bien. C'était une bonne spéciale pour nous, on ne perd pas grand-chose dans la navigation, on doit perdre une minute une fois sur un point où on s'est ratés un peu, mais sinon on fait une bonne spéciale, rien à dire."

Deuxième du dernier Dakar, Sébastien Loeb n'a pas encore pris le temps de se pencher sur la deuxième étape mais n'envisage pas de laisser la place au moindre calcul dans l'immédiat : "On part deuxième [lundi] sur la route derrière Carlos. La stratégie, je crois qu'il n'y a pas grand-chose à réfléchir. Je ne sais pas comment est la spéciale, j'en ai aucune idée en fait ! Je n'ai pas regardé, mais il va falloir essayer d'attaquer. Étant donné qu'on va être deuxième sur la route, ce n'est pas forcément une spéciale qui sera facile, donc on fera au mieux."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Sanders et Ekström pénalisés après la première étape
Article suivant Motos, Étape 2 - Jour de première pour Mason Klein !

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France