Götz et Mercedes profitent de la malchance de Van der Linde

C'est encore une Mercedes qui s'impose au Lausitzring, grâce à Maximilian Götz. L'Allemand l'a emporté en profitant d'un problème temporaire mais coûteux pour Kelvin van der Linde, tombé au troisième rang alors qu'il menait aisément.

Götz et Mercedes profitent de la malchance de Van der Linde

Après sa victoire dans la première course ce samedi, Philip Ellis a poursuivi sa dynamique en signant la pole position ce dimanche matin pour la deuxième épreuve du week-end DTM sur le Lausitzring. Le Britannique précède donc sur la grille de départ Liam Lawson, second du championnat, alors que le leader Kelvin van der Linde est sur la seconde ligne, au quatrième rang, derrière Maximilian Götz.

Au départ, Lawson s'empare agressivement des commandes en forçant l'extérieur puis l'intérieur dans les virages 2 et 3, en obligeant Ellis à lâcher à la sortie de ce premier enchaînement. Derrière, Van der Linde s'est emparé de la troisième place. On note quelques petits passages hors piste, mais rien de rédhibitoire, notamment pour Timo Glock qui tombe au 14e rang après être parti cinquième.

Lire aussi :

Dans le troisième tour, Van der Linde prend l'avantage sur Ellis qui commet une erreur et va tenter de combler l'écart avec un Lawson qui s'est échappé à 1,4 seconde de la seconde place. Du deuxième au 16e, tous les pilotes sont séparés par moins d'une seconde en ce début de seconde course. Dani Juncadella met à son tour la pression sur Ellis sans trouver l'ouverture et décide de passer par les stands ; il y perd du temps car il doit attendre qu'une voiture s'arrête devant lui. Ellis s'arrête au tour suivant et parvient à rester devant l'Espagnol.

La première vague d'arrêts se poursuit même si le leader Lawson reste en piste plus longtemps que la plupart de ses adversaires directs. L'arrêt du Néo-Zélandais est bon, mais au moment où sa monoplace retombe au sol, il cale et doit s'y reprendre à deux fois pour relancer la Ferrari. Ces quelques secondes perdues lui coûtent cher car Van der Linde et Götz le dépassent dans la ligne droite juste après la sortie des stands, et Ellis se fait menaçant.

Le leader du championnat occupe alors, à 40 minutes de la fin de course, la position de tête virtuelle, puisque Rockenfeller, Glock et Müller ne se sont pas arrêtés. Ces deux derniers, d'ailleurs, se livrent une superbe bataille dans le 14e tour de course, à un peu plus d'une trentaine de minutes de la fin.

Une autre bataille dans le top 10 se situe au niveau de la cinquième place avec Sheldon van der Linde qui parvient enfin à dépasser Juncadella, l'Espagnol se retrouvant ensuite sous la menace d'un duo composé de Lucas Auer et Marco Wittmann, le pilote BMW prenant d'ailleurs l'avantage.

Les places se stabilisent clairement en cette seconde partie de course. Ce sont les derniers points qui sont en jeu dans la lutte entre Arjun Maini et Alex Albon, mais l'ancien pilote Toro Rosso et Red Bull parvient à s'imposer à un gros quart d'heure de la fin. C'est le moment où le dernier pilote pas encore passé par les stands, Nico Müller, s'acquitte de son obligation, ce qui le fait retomber au 15e rang.

Van der Linde perd la tête

C'est alors que survient le coup de théâtre de la course : alors qu'il menait tranquillement, Van der Linde subit une coupure de sa voiture à la sortie du premier virage. Il perd instantanément deux positions, et donc la tête, mais parvient à relancer sa monoplace qui ne semble pas avoir perdu de rythme. Il faut tout refaire, à commencer par mettre la pression sur Lawson. Götz, désormais en première position, semble hors de portée.

Van der Linde repart donc à l'assaut de la Ferrari de son dauphin au classement. La lutte est intense dans le 29e tour, autant en attaque qu'en défense, mais le pilote Ferrari maintient sa position. En revanche, un groupe de cinq voitures recolle à ces deux hommes, emmené par Ellis. Wittmann parvient d'ailleurs à surprendre Juncadella pour s'emparer du sixième rang.

Sheldon Van der Linde porte une attaque sur Ellis à sept minutes de la fin de course mais sans succès. Cela offre de l'air au duo Lawson-Kelvin Van der Linde. Dans le même temps, Rockenfeller, qui a été parmi les derniers pilotes à passer par les stands, remonte le peloton pour se positionner au neuvième rang, avec devant lui le groupe évoqué précédemment. Le Belge Esteban Muth subit une crevaison et doit abandonner.

Même si les écarts restent faibles, les luttes se calment un peu à l'abord des derniers tours de course. Albon est finalement privé du point de la dixième position par Müller, alors que Rockenfeller réussit à s'emparer du huitième rang face à Auer.

Maximilian Götz s'impose finalement au terme de cette deuxième course, offrant un week-end parfait à Mercedes, alors que Liam Lawson et Kelvin van der Linde complètent le podium.

Lausitzring - Course 2

P. Pilote Tours Temps Écart Intervalle Points
1 Germany Maximilian Götz 36 56'52.829     25
2 New Zealand Liam Lawson 36 56'57.504 4.675 4.675 18
3 South Africa Kelvin van der Linde 36 56'58.100 5.271 0.596 15
4 United Kingdom Philip Ellis 36 56'59.535 6.706 1.435 12
5 South Africa Sheldon Linde 36 57'00.013 7.184 0.478 10
6 Germany Marco Wittmann 36 57'00.366 7.537 0.353 8
7 Spain Daniel Juncadella 36 57'01.227 8.398 0.861 6
8 Germany Mike Rockenfeller 36 57'01.501 8.672 0.274 4
9 Austria Lucas Auer 36 57'02.577 9.748 1.076 2
10 Switzerland Nico Müller 36 57'03.276 10.447 0.699 1
11 Thailand Alexander Albon 36 57'04.017 11.188 0.741  
12 India Arjun Maini 36 57'05.174 12.345 1.157  
13 Germany Timo Glock 36 57'08.645 15.816 3.471  
14 France Vincent Abril 36 57'10.505 17.676 1.860  
15 Germany Sophia Floersch 36 57'25.952 33.123 15.447  
16 United Kingdom Esmee Hawkey 36 57'26.157 33.328 0.205  
17 United States Dev Gore 36 57'49.840 57.011 23.683  
18 Germany Maximilian Buhk 36 58'06.281 1'13.452 16.441  
19 Belgium Esteban Muth 32 51'39.039 4 Laps 4 Laps  
partages
commentaires

Voir aussi :

Ellis débloque le compteur de Mercedes au Lausitzring

Article précédent

Ellis débloque le compteur de Mercedes au Lausitzring

Article suivant

Le Norisring reprogrammé à la fin de la saison 2021 du DTM

Le Norisring reprogrammé à la fin de la saison 2021 du DTM
Charger les commentaires