Jake Dennis sûr "à 90%" de quitter la F3 pour 2016

Troisième du championnat 2015 de F3 Europe, Jake Dennis est certain de ne pas rempiler pour une troisième saison dans la discipline.

C'est en marge du premier meeting du MRF Challenge à Abu Dhabi que le Britannique, âgé de vingt ans, a révélé cette information en exclusivité pour Motorsport.com"Il y a 90% de chances que je ne continue pas en F3 la saison prochaine," nous a-t-il confié.

Et lorsque nous lui avons demandé les raisons de ce choix, Dennis a expliqué qu'il n'y avait pas de véritable "avantage" à continuer pour remporter le titre. "Cela n'apporte rien, étant donné que gagner le titre ne me garantira pas un baquet où que ce soit. Je continuerai à faire partie de Racing Steps Foundation."

"La Formule 1 demeure l'objectif, mais devenir un pilote professionnel est la priorité," ajoute-t-il tout en précisant qu'aucune décision n'a été prise concernant son avenir et que rien ne sera confirmé avant le mois de décembre. La F3 Europe sera son "dernier recours".

La suite logique des choses, pour Dennis, serait de courir en GP2 ou en Formule 3.5 V8, mais un volant en GP2 est peu probable car Oliver Rowland, également soutenu par Racing Steps Foundation et champion de Formule Renault 3.5, est mieux placé après des piges réussies en 2015.

Quant à un éventuel passage en voitures de sport, c'est peu vraisemblable dans un avenir proche, bien que Dennis apprécie le DTM et soit proche de Mercedes : "Cela devient difficile pour les pilotes d'arriver en F1, il se dirigent de plus en plus vers le DTM et le GT, donc il y a beaucoup de compétition pour trouver un  bon volant."

Une saison 2015 fructueuse

Dennis a fait ses débuts en F3 Europe chez Carlin en 2014 et s'est classé neuvième du championnat, mais a rejoint Prema Powerteam pour la saison 2015, ce qu'il décrit comme la "bonne" décision. Il est ainsi monté sur le podium du championnat avec six victoires.

"Notre saison a été plutôt bonne : troisième était le meilleur résultat possible derrière Felix Rosenqvist et Antonio Giovinazzi," commente Dennis qui, malgré cette satisfaction, a déploré les cinq abandons qu'il a subis contre deux pour Giovinazzi et un seul pour Rosenqvist.

Dennis chante les louanges de ce plateau F3 particulièrement compétitif mais est également prompt à rappeler que le top 4 (composé de Rosenqvist, Giovinazzi, Charles Leclerc et lui-même) était largement au-dessus du reste du peloton.

L'exclusion de Stroll a fait réfléchir les pilotes

Malgré la qualité du plateau, les pilotes de F3 ont reçu des critiques sévères pour leur pilotage, surtout lors des meetings de Monza et de Spa-Francorchamps.

Ainsi, Lance Stroll (jeune pilote Ferrari et coéquipier de Dennis chez Prema) a reçu un ban d'une course, dont Dennis estime qu'il a fait du Canadien un meilleur pilote.

"Certains pilotes étaient assez agressifs," reconnaît le Britannique. "Je n'ai pas vraiment été impliqué mais quand je partais du fond de grille, beaucoup de pilotes tentaient des dépassements qui n'étaient pas possibles."

"Bien sûr, ces manches (Monza et Spa) ont rendu la situation très médiatisée, mais cela nous a fait réfléchir en tant que pilotes et nous a aidés à nous améliorer au fil de la saison."

Le MRF Challenge, une bonne préparation pour Macao

Avec une pause d'un mois entre la dernière course de F3 Europe et le prestigieux Grand Prix de Macao, Dennis a saisi l'opportunité de se préparer en participant au MRF Challenge le weekend dernier, à Abu Dhabi.

En quatre courses, Dennis s'est octroyé deux podiums face à Nobuharu Matsushita, pilote GP2, ainsi que ses rivaux de F3 Pietro Fittipaldi et Tatiana Calderón, entre autres.

"C'est une bonne façon de se préparer pour Macao. J'aime le circuit, c'est la première fois que je cours ici et la première fois de nuit contre de très bons pilotes," conclut Dennis, qui s'est fixé l'objectif de monter sur le podium à Macao, mais a pronostiqué une victoire du très expérimenté Felix Rosenqvist.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries F3 Europe , Indian Open Wheel
Pilotes Jake Dennis
Équipes Prema Powerteam
Type d'article Interview
Tags déclaration, mrf