Jake Dennis ne se voit pas en Formule 1 avec Andretti

Malgré le projet d'Andretti en Formule 1, Jake Dennis ne s'imagine pas rejoindre l'élite à son âge.

Jake Dennis, Andretti Autosport, fête son titre de champion du monde sur le podium

Alors que la FIA continue d'évaluer les candidatures de nouvelles écuries souhaitant rejoindre la Formule 1 en 2025, le projet d'Andretti Autosport demeure le plus médiatisé, fort du palmarès de l'écurie outre-Atlantique et du soutien du géant américain General Motors via sa marque Cadillac. Le dossier est si solide que le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, ne voit aucune raison de le recaler, bien que tout le monde ne soit pas forcément de cet avis.

Il est évidemment bien trop tôt pour parler d'un éventuel line-up de pilotes, mais les regards se tournent forcément vers les athlètes liés à Andretti dans d'autres disciplines – notamment Jake Dennis, récemment sacré Champion du monde de Formule E, qui joue depuis de nombreuses années un rôle important sur le simulateur de Red Bull Racing à Milton Keynes. Il avait d'ailleurs été aperçu à plusieurs reprises au volant de la RB14 en 2018.

Lire aussi :

Cependant, la Formule 1, ce grand gaillard de 1,87 m préfère ne pas y penser. "Je prévois de continuer en Formule E lors des prochaines saisons. Je n'ai aucune aspiration à aller ailleurs", a-t-il assuré. "J'ai dit que j'allais défendre mon titre l'an prochain, aucun doute là-dessus, je suis sous contrat avec Avalanche Andretti pour la saison prochaine."

"En ce qui concerne Andretti globalement, ils sont aux portes de la Formule 1, ils s'efforcent d'obtenir une place pour faire passer la grille à 24 voitures (sic). De mon côté, je ne me vois pas passer en Formule 1. C'est une situation difficile : j'ai 28 ans maintenant, et je suis plutôt grand comme pilote, alors je ne pense pas que ça fonctionnerait trop bien si je passais en Formule 1. Je serais désavantagé par rapport à tous les autres. On verra comment ça se passe au fil des années, mais je vais probablement me contenter de poursuivre mon travail avec Red Bull Racing, continuer avec eux et contribuer au développement de leur monoplace."

Jake Dennis, Red Bull Racing RB14

Jake Dennis au volant de la Red Bull RB14 au Hungaroring

Et le WEC ?

Dennis a également évoqué le test qu'il allait faire avec le prototype LMDh de BMW, en vue de l'engagement en WEC du constructeur bavarois – précédemment lié à Andretti en Formule E – à partir de 2024. "Ça m'intéresse, assurément", a-t-il indiqué. "Ce que BMW a prévu pour l'avenir dans ce projet est très intéressant. Ils s'engagent en WEC l'an prochain, certains pilotes sont déjà confirmés. De mon côté, c'est évidemment un peu plus compliqué. La Formule E est ma priorité et il y a des clashs de date. Par conséquent, ils ne peuvent pas simplement me faire signer."

"Je vais juste profiter des essais et m'amuser, sans aucun doute. J'espère que j'aimerai la voiture, ça devrait être fun. Les voitures sont super cool, elles ont l'air incroyables. C'est la plus belle voiture sur la grille. J'adorerais faire Le Mans à l'avenir, c'est une course que j'ai déjà faite mais on ne l'avait pas terminée [en 2016 avec G-Drive en LMP2, ndlr]. La remporter avec BMW serait absolument incroyable. Mais là, ce n'est pas mon principal objectif ; on verra si je le fais en plus, mais je donne la priorité à la Formule E."

En effet, le week-end du 11 mai 2024 devrait être le théâtre des 6 Heures de Spa-Francorchamps en FIA WEC et de l'E-Prix de Berlin en Formule E ; les 24 Heures du Nürburgring, initialement prévues à ce moment-là, ont été décalées. Mais certains concurrents continuent de faire face à un dilemme, et ils s'en inquiètent dans le groupe WhatsApp des pilotes de Formule E.

"Il y a des pilotes qui sont très insistants, surtout [Sébastien] Buemi, [António Félix] da Costa… De mon côté, je suis un peu plus en retrait", a confié Dennis. "Enfin, je suis impliqué. Personne ne veut voir ce genre de clash, surtout qu'au début, c'étaient les 24 Heures du Nürburgring, Spa et Berlin tous en même temps. Heureusement, il n'y en a plus que deux, le Nürburgring a changé de date. On verra si c'est Spa qui change ou nous. Je trouve ça important que les pilotes donnent leur avis, car c'est nous qui pilotons, c'est nous qui essayons de jongler entre deux championnats. Ils sont tous deux sous l'égide de la FIA, et la FIA ne veut pas perdre trop de pilotes, car il y a pas mal de pilotes sur la grille qui font le WEC et la Formule E."

Jake Dennis, BMW i Andretti Motorsport, BMW iFE.21

Jake Dennis a porté les couleurs de BMW avec Andretti en Formule E

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent L'arrivée de Ricciardo a perturbé Tsunoda chez AlphaTauri
Article suivant Horner ne veut pas de lutte plus serrée entre Red Bull et ses rivaux

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France