Alonso : La "référence" Ocon a accéléré ma remise à niveau

Fernando Alonso salue le rôle de "référence" joué par Esteban Ocon depuis le début de saison et qui lui a permis d'accélérer sa propre remise à niveau.

Alonso : La "référence" Ocon a accéléré ma remise à niveau

De retour en Formule 1 après deux saisons d'absence, Fernando Alonso semble de plus en plus à l'aise au volant de l'Alpine A521. L'Espagnol, qui pointe à la dixième place du classement pilotes, devance son équipier Esteban Ocon, pourtant auteur d'une victoire en Hongrie, mais paraît surtout faire désormais quasiment jeu égal avec le Français dans l'exercice des qualifications.

En effet, si l'on retire Spa de l'équation en raison des conditions pluvieuses rendant les comparaisons toujours plus aléatoires, les quatre dernières séances chronométrées ont vu un écart de moins d'un dixième séparer les deux pilotes, à tel point qu'avant Sotchi ils sont à 7-7 dans nos duels publiés après chaque séance de qualifications (hors Qualifs Sprint).

Interrogé sur cet état de fait, Alonso a mis en avant sa propre progression dans le domaine en mettant l'accent sur le rôle justement joué par Ocon, qui lui a servi de "référence" pour essayer de retrouver son niveau. "C'est très serré cette année. Au début de l'année, ce n'était même pas proche, je n'étais pas à la hauteur, c'est sûr. Donc c'était très utile d'avoir Esteban au top de sa forme et d'essayer de se mettre à niveau avec une référence très rapide, c'était une bonne chose pour moi. J'ai pu réduire un peu mon temps d'adaptation grâce à Esteban aussi, en ayant cette référence."

"Il y a un très bon environnement dans l'équipe aujourd'hui, une bonne atmosphère, et oui, je ne peux rien demander de plus pour le moment. Essayons de pousser ensemble pour aider Alpine dans le championnat des constructeurs, ça va être très serré avec Aston [Martin], avec AlphaTauri aussi. Nous avons donc besoin du meilleur des deux pour chaque week-end."

Lire aussi :

Avec la victoire de Daniel Ricciardo à Monza, Alonso est désormais le seul pilote du top 12 à ne pas être monté sur un podium cette année, bien qu'il ait manqué celui de Budapest pour très peu de chose. Aussi, à quel point estime-t-il être loin d'un tel résultat ? "Très loin. Ouais, je ne pense pas que nous en soyons là, je pense que nous sommes la cinquième ou sixième équipe la plus rapide. Donc pour obtenir un podium, nous avons vraiment besoin d'une course très chaotique."

"Sans ça, je crois que sur le plan de la performance pure, le top 6 ou 7 est notre position maximale. Nous y sommes parvenus lors de quelques courses cette année, et je suis content de cette régularité. Et oui, vous devez être super chanceux pour obtenir un podium. Je ne l'ai pas été jusqu'à présent. Je ne m'attends pas à l'être dans les courses restantes. Si ça arrive, évidemment ce sera bienvenu, mais je pense que nous devons travailler sur des attentes réalistes."

partages
commentaires
Berger : Un titre de Verstappen ferait du bien à la F1
Article précédent

Berger : Un titre de Verstappen ferait du bien à la F1

Article suivant

Haas pourrait recruter un réserviste expérimenté pour 2022

Haas pourrait recruter un réserviste expérimenté pour 2022
Charger les commentaires
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021