GP d'Arabie saoudite F1 - Programme TV et guide d'avant-course

La saison 2021 de Formule 1 se poursuit ce week-end avec le 21e et avant-dernier Grand Prix du championnat, disputé en Arabie saoudite sur le circuit de Djeddah.

Pour la première fois de son Histoire, la F1 se rend en Arabie saoudite, pour y visiter un tracé urbain mais ultrarapide, à Djeddah. Il s'agit de l'avant-dernière épreuve de la saison 2021, qui peut être décisive pour l'attribution des deux titres mondiaux.

Lire aussi :

Horaires et programme TV du GP d'Arabie saoudite 2021

Pour le public français, il faudra compter comme depuis 2013 sur la diffusion de l'épreuve par le groupe Canal+, qui agence la programmation sur ses différentes chaînes. Le groupe proposera sa couverture habituelle de l'intégralité des séances du week-end. À noter qu'il y a deux heures de décalage horaire avec Djeddah.

 

Date Séance Horaires Chaîne
Vendredi 3 décembre Essais Libres 1 14h30-15h30 Canal+ Décalé
  Essais Libres 2 18h00-19h00 Canal+ Décalé
       
Samedi 4 décembre Essais Libres 3 15h00-16h00 Canal+ Décalé
  Qualifications 18h00 Canal+ Décalé
       
Dimanche 5 décembre Course 18h30 Canal+

Infos et palmarès

Fraîchement construit pour les besoins du tout premier Grand Prix organisé en Arabie saoudite, le tracé de Djeddah se veut urbain car serpentant sur la corniche de la ville située sur les bords de la mer Rouge. Dans les faits, la piste est très atypique pour un circuit "en ville" puisqu'elle s'annonce ultrarapide en dépit de ses nombreux virages. Il faut dire que la plupart d'entre eux ne demanderont pas de tomber en-dessous du cinquième rapport de boîte, pour une vitesse moyenne attendue autour des 250 km/h en qualifications, le tout entouré de murets et avec trois zones DRS pour couronner le tout.

Même s'il constitue en lui-même un immense point d'interrogation, le tracé du circuit est sans doute la moins imprévisible des inconnues. Bâti à la hâte avec une accélération très nette des travaux ces dernières semaines, il sentira la peinture et le goudron frais, et son environnement sera loin d'être aussi "avancé". Quelle influence aura cette situation sur l'adhérence des monoplaces et l'évolution des conditions de piste dans un endroit où certaines zones ne laisseront pas énormément de marge d'erreur aux pilotes ?

En tout cas, l'Arabie saoudite est le quatrième de la péninsule arabique à accueillir une manche du Championnat du monde de Formule 1 dans l'Histoire, après Bahreïn (depuis 2004), Abu Dhabi (depuis 2009) et le Qatar (depuis 2021) ; ces quatre pays figurent tous au calendrier de la saison en cours, puisque Yas Marina clôturera la campagne la semaine prochaine.

Avec un départ de course prévu à 20h30 heure locale et une nuit qui tombe aux alentours de 17h45, la course sera donc nocturne, comme tous les autres épreuves d'Arabie, même si la course d'Abu Dhabi se situe dans les faits entre chien et loup.

Long de 6,174 km et composé de 27 virages, le circuit urbain de Djeddah sera parcouru à 50 reprises lors de la course pour une distance totale de 308,7 kilomètres. Les simulations effectuées par la F1 suggèrent que le tour devrait être bouclé en 1'27"9 en qualifications et en 1'33"8 en course.

Météo 

La météo devrait être très clémente au-dessus de Djeddah pendant tout le week-end avec un ciel dégagé lors des trois jours, que ce soit en journée ou de nuit. Le mercure devrait afficher, en soirée pour les séances représentatives, 24 à 25°C.

Course suivante : Grand Prix d'Abu Dhabi (10-12 décembre)

Calendrier F1

partages
Leclerc a conquis le virage 22 lors de son meilleur tour en Q3
Article précédent

Leclerc a conquis le virage 22 lors de son meilleur tour en Q3

Article suivant

Mazepin prend la défense de Hamilton après leur incident

Mazepin prend la défense de Hamilton après leur incident
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021