Aston Martin recrute l'aérodynamicien en chef de Mercedes

Aérodynamicien en chef chez Mercedes, Éric Blandin est le dernier grand nom en date recruté par Lawrence Stroll, propriétaire d'Aston Martin.

Aston Martin recrute l'aérodynamicien en chef de Mercedes

Éric Blandin travaille encore à Brackley en tant qu'aérodynamicien en chef et ne rejoindra pas Aston Martin avant octobre 2022, après sa période contractuelle d'inactivité forcée. Sa nomination est une surprise car il est la première recrue clé en provenance de Mercedes, qui fournit son unité de puissance et sa boîte de vitesses à Aston Martin.

Un porte-parole d'Aston Martin a indiqué à Motorsport.com : "Nous sommes en mesure de confirmer qu'Eric Blandin commencera à travailler pour Aston Martin Cognizant F1 Team l'an prochain. La date exacte de son arrivée n'est pas encore confirmée. La transition entre Mercedes AMG F1 Team et nous-mêmes se fera à l'amiable." L'on ne sait pas encore quel poste il occupera.

Cet ingénieur français a commencé sa carrière chez Fondmetal Technologies, entreprise italienne spécialisée en soufflerie, en 1998, avant de rejoindre Jaguar Racing comme aérodynamicien en 2002. Il est resté à Milton Keynes en devenant leader de l'équipe aéro lors de l'ère Red Bull Racing, avant de partir fin 2009. Il a alors travaillé avec Dan Fallows, qui quitte Red Bull pour devenir directeur technique d'Aston Martin pour le début de la saison prochaine.

À partir de janvier 2010, Blandin a passé 14 mois comme leader de l'équipe aéro chez Ferrari avant de rejoindre Mercedes en mai 2011 comme aérodynamicien principal. Il a été promu au poste d'aérodynamicien en chef en septembre 2017.

Eric Blandin on the podium as Mercedes' team representative after Valtteri Bottas' win in the 2019 Japanese Grand Prix

Éric Blandin sur le podium au Grand Prix du Japon 2019

Parmi les autres recrues majeures d'Aston Martin, alors que Lawrence Stroll continue de bâtir son écurie pour la mener au titre, on retrouve non seulement Dan Fallows mais aussi Luca Furbatto, directeur de l'ingénierie en provenance d'Alfa Romeo, et Andrew Alessi, directeur des opérations techniques qui vient de Red Bull.

Le directeur d'équipe Otmar Szafnauer s'est récemment montré clair sur le fait qu'Aston Martin poursuivait sa campagne de recrutement. "Les choses n'ont pas ralenti au niveau du recrutement", a-t-il déclaré le 5 novembre dernier au Mexique. "Mais à moins qu'ils soient en haut de la pyramide, nous n'annonçons pas tout le monde. Nous avons recruté plus de 150 personnes cette année et allons continuer de recruter."

"Si nous voulons remporter un Championnat du monde dans quatre ans, il faut des ressources humaines, des infrastructures, une usine, une soufflerie, tout comme les top teams, et nous sommes sur la trajectoire pour ce faire."

Szafnauer a alors ajouté que Furbatto allait bientôt rejoindre l'écurie : "Luca sera avec nous d'ici quelques semaines. Oui, il a été annoncé. Mais vous savez, comme tout le monde, ils ont leur période de préavis, et tout ça. Dans quelques semaines, il sera libre de commencer avec nous."

Lire aussi :

partages
commentaires
Williams "frustré" par ses récentes performances
Article précédent

Williams "frustré" par ses récentes performances

Article suivant

Piastri déplore des critiques "injustifiées" envers Zhou

Piastri déplore des critiques "injustifiées" envers Zhou
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021