Brabham a écarté un retour de son nom en F1

David Brabham a déclaré que plusieurs personnes avaient été intéressées par l'utilisation de son nom en Formule 1, et notamment en vue de la saison 2019.

Brabham a écarté un retour de son nom en F1

L'écurie double Championne du monde des constructeurs a été vue pour la dernière fois en F1 en 1992. David, le fils de Jack Brabham, fondateur de l'écurie, s'est battu pour pouvoir réutiliser ce nom devant les tribunaux et a désormais comme objectif de disputer les 24 Heures du Mans en catégorie GTE Pro à l'horizon 2022. Il a révélé que "beaucoup de discussions" avaient eu lieu concernant un possible retour en discipline reine du nom de Brabham.

"Du point de vue de la marque, si je vous dis que beaucoup de gens nous ont contactés et ont dit qu'ils allaient acheter une équipe de F1 et voulaient l'appeler Brabham, la liste est longue", a déclaré Brabham à Motorsport.com. "Mais, devinez quoi, personne n'a pu acheter l'équipe. D'abord, vous êtes assez exalté mais après un moment, vous comprenez. C'est arrivé à un point où on tire les leçons, et on dit 'Prouvez que vous avez l'argent'. Alors, vous perdez moins de temps."

Lire aussi :

Fondée au début des années 1960 par Jack Brabham et Ron Tauranac, elle offrira au pilote australien son troisième titre mondial en 1966, le seul remporté par un patron d'écurie au volant d'une de ses propres voitures. Denny Hulme, en 1967, et Nelson Piquet, en 1981 et 1983 (à l'époque sous le commandement de Bernie Ecclestone), ajouteront d'autres couronnes à l'Histoire de la structure, dont le dernier succès en F1 remonte à 1985.

Quand David Brabham a pu faire ses débuts en discipline reine en 1990 au sein de l'équipe, elle n'était déjà plus que l'ombre d'elle-même. Une tentative infructueuse a déjà été faite par Franz Hilmer, fondateur de Formtech, pour intégrer la Formule 1 en 2010 sous le nom de Brabham Grand Prix. Depuis, le droit d'usage du nom a été récupéré en 2013 par David.

Un projet de retour du nom Brabham en 2019

Une proposition sérieuse était sur la table pour la saison 2019 de Formule 1. Aucune équipe n'a été spécifiée, mais il semble assez évident que la structure Force India, devenue Racing Point en août dernier, était la seule option logique, d'autant plus que l'identité donnée à l'équipe par ses nouveaux propriétaires semblait devoir être temporaire.

Approché par Motorsport.com, Racing Point n'a fait aucun commentaire concernant un possible changement de nom mais serait désormais en passe de conserver son appellation actuelle.

Lire aussi :

Ces dernières années, de nombreuses tentatives ont été faites pour ramener à la vie des noms historiques en F1. L'équipe Lotus de 2010, par exemple, qui avait cependant rapidement été renommée Caterham, suite à un feuilleton judiciaire qui a alerté Brabham, qui s'est dit peu à l'aise face à l'idée de permettre l'utilisation de son nom pour un projet dans lequel il ne pourrait pas jouer un rôle clé.

"J'ai été impliqué en F1 avec Brabham et j'ai vu que cela affectait le nom, en raison du manque de succès et des difficultés que l'équipe traversait. J'ai vu Lotus et j'ai pensé 'Ce n'est pas comme ça qu'il faut faire'. Il faut comprendre la marque, son ADN, que le message véhiculé sur qui l'on est soit tout à fait cohérent. Je pense qu'avec Lotus, il y a eu trop de confusion autour de la marque. Je ne pouvais pas me permettre de faire ça."

partages
commentaires
Verstappen dévoile un casque new look pour 2019

Article précédent

Verstappen dévoile un casque new look pour 2019

Article suivant

La F1 répond aux critiques "étranges" des promoteurs

La F1 répond aux critiques "étranges" des promoteurs
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021