Brawn : Les Qualifs Sprint de Monza ont offert "beaucoup d'action"

Ross Brawn, directeur de la F1, a pris la défense des Qualifications Sprint après un évènement pauvre en dépassements lors du Grand Prix d'Italie.

Brawn : Les Qualifs Sprint de Monza ont offert "beaucoup d'action"

En raison d'un cruel manque d'action en piste, les Qualifications Sprint du Grand Prix d'Italie ont été vivement critiquées par les fans sur les réseaux sociaux, et même par certains pilotes. L'évènement a également séparé les rivaux au championnat, Lewis Hamilton et Max Verstappen : qualifiés deuxième et troisième respectivement, le Néerlandais a hérité de la pole position après l'application de la pénalité de Valtteri Bottas et le Britannique de la quatrième place, derrière les deux McLaren.

Lire aussi :

Mais selon Ross Brawn, les Qualifications Sprint de Monza n'ont pas été décevantes, bien au contraire. Le directeur de la F1 a pris la défense du format, expliquant qu'il a rempli son rôle en proposant une grille de départ différente de celle des qualifications classiques.

"Le week-end dans son ensemble évolue, nous avons un évènement de trois paliers", a déclaré Brawn. "Nous avons une vision différente de la course par rapport à celle que nous pensions avoir après les qualifications de vendredi. C'est donc une bonne chose. C'est un petit peu calme au sommet de la grille, mais de toute manière, cela arrive souvent en course. Il y a eu beaucoup d'action dans le paquet et beaucoup d'action au départ, qui a été formidable. Donc je pense que [les Qualifs Sprint] ont ajouté leur propre touche à cet ensemble."

Brawn s'est également réjoui du choix des pneumatiques beaucoup plus varié que lors du Sprint de Silverstone. Plus de pilotes ont opté pour les gommes tendres, plus performantes mais moins endurantes que les gommes mediums. Et grâce à cette stratégie agressive, les McLaren de Daniel Ricciardo et Lando Norris ont pu se débarrasser de Hamilton, en mediums, dès le départ.  

"C'est ce que je veux dire lorsque je parle de vision différente de la course. McLaren a pris une décision courageuse. En conséquence, ils sont plus hauts sur la grille. Les gens commencent à réaliser ce qu'ils peuvent faire lors du Sprint, donc nous espérons que cela apportera une plus grande diversité", a indiqué Brawn sur l'influence de la stratégie de McLaren sur ses adversaires.

Interrogé par Motorsport.com sur la probable déception des fans concernant la distance entre Verstappen et Hamilton sur la grille, Brawn a répondu : "Cela dépend des fans à qui vous parlez ! [Verstappen et Hamilton] étaient ensembles aujourd'hui. Lewis a pris un mauvais départ, s'il avait pris un mauvais départ en course, ça aurait été fini pour lui. Il a au moins l'opportunité [de remonter en course]."

Ce que le directeur de la F1 ne peut nier, c'est le manque de dépassements sur une piste qui pourtant les favorise. Une solution à ce problème pourrait être l'introduction du nouveau Règlement Technique en 2022.

"Nous sommes optimistes sur le fait que la voiture de l'an prochain aidera beaucoup", a ajouté Brawn au sujet des dépassements. "Mais je dois dire que j'ai été surpris par la difficulté à dépasser, même avec le DRS. Nous avons choisi [Monza] car nous pensions que la piste allait offrir plus d'opportunités mais au fil du Sprint, nous avons vu que cela n'a pas été le cas. Il y aura un vrai pas en avant l'année prochaine."

Lire aussi :

Les dernières Qualifs Sprint de la saison pourraient se tenir au Brésil, sur le circuit d'Interlagos. Après cela, la F1 devra juger de la pertinence de ce format sur le week-end de Grand Prix, puis le mettre au placard, l'améliorer ou le garder inchangé pour la prochaine saison. "Nous pourrions avoir un Sprint fantastique au Brésil, donc nous voulons juger [le format] sur trois Grands Prix", a précisé Brawn. "Il est probable que les pilotes prennent moins de risques lors de cette épreuve parce qu'ils veulent être là pour la course. C'est dommage que Pierre [Gasly] ait eu son accident mais il a la chance de pouvoir participer à la course. Il ne l'aurait pas eue si son accident s'était produit en course. Il y a donc beaucoup de points positifs sur lesquels nous devons travailler pour l'année prochaine."

partages
commentaires
Pérez : Les Qualifs Sprint "très ennuyantes" n'apportent rien

Article précédent

Pérez : Les Qualifs Sprint "très ennuyantes" n'apportent rien

Article suivant

Alonso propose le retour des qualifications sur un tour

Alonso propose le retour des qualifications sur un tour
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021