Button : Le Mexique, "l'un des meilleurs pilotages" de Hamilton

La victoire de Lewis Hamilton sur le Grand Prix du Mexique depuis la troisième position de la grille de départ n'a pas été acquise sans un grand effort du Britannique, qui se trouve désormais à quatre points d'un sixième titre mondial.

En plus d'avoir dû se remettre d'un contact avec Max Verstappen dans le premier tour de course, Lewis Hamilton a dû réaliser une course de gestion pneumatique exemplaire pour reprendre le dessus sur Vettel et Bottas et signer son dixième succès de la saison 2019. D'après Jenson Button, Champion du monde 2009, il s'agit là de "l'un des meilleurs pilotages" du pilote Mercedes.

"Quel pilotage ! Pour moi, il s'agissait de l'un de ses meilleurs", a-t-il ainsi jugé au micro de Sky Sports F1. "On sait que Lewis est un pilote agressif qui se bat pour la victoire. Celle-ci était vraiment différente", poursuit-il au sujet de ce 83e succès, qui le rapproche toujours plus du record absolu en F1, établi par Michael Schumacher (91). "Il a pris soin des pneus, a été constant et a fait le travail."

Lire aussi :

Il suffit désormais à Hamilton de terminer le Grand Prix des États-Unis, prochaine manche du calendrier, en huitième position pour coiffer une nouvelle couronne mondiale, et ce, quel que soit le résultat de son plus proche rival, Valtteri Bottas.

Au Mexique, Hamilton s'est retrouvé tassé dans l'herbe dans le premier tour par Sebastian Vettel avant de se retrouver au contact contre la monoplace de Max Verstappen. Ces deux dernières années, le tracé mexicain n'avait pas particulièrement réussi à Mercedes : Hamilton y avait certes coiffé la couronne mondiale en deux occasions, mais en ne terminant le GP qu'en neuvième et quatrième position. Un grand nombre d'observateurs s'attendaient à voir Ferrari ou Red Bull repartir avec les lauriers ce week-end. Avec ses deux autos en première ligne sur la grille de départ, la Scuderia a cependant laissé filer l'occasion.

"Mercedes a réalisé un travail merveilleux", salue Martin Brundle, toujours au micro de Sky. "Ferrari et Red Bull sont restés là à se demander s'ils avaient gâché une opportunité de victoire et Mercedes la leur a dérobée. Ils avaient un bon rythme et ce n'est pas comme s'ils avaient eu de la chance ou quoi que ce soit, mais ils étaient au top sur la stratégie, ils ont bien géré les pneus et les deux pilotes disposaient d'un bon rythme. Je pense qu'ils ont arraché cette victoire des mâchoires de Ferrari, en particulier."

Lire aussi :

partages
commentaires
Ferrari regrette les rumeurs "stupides" et injustes sur son moteur

Article précédent

Ferrari regrette les rumeurs "stupides" et injustes sur son moteur

Article suivant

Vettel "n'a pas vu Hamilton" à cause de ses rétroviseurs

Vettel "n'a pas vu Hamilton" à cause de ses rétroviseurs
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021