Button veut laisser une chance aux F1 2010

Quelques heures à peine après l'arrivée de la course, beaucoup de voix se sont élevées contre le manque de spectacle offert par le Grand Prix de Bahreïn, manche d'ouverture de la saison 2010 de Formule 1

Quelques heures à peine après l'arrivée de la course, beaucoup de voix se sont élevées contre le manque de spectacle offert par le Grand Prix de Bahreïn, manche d'ouverture de la saison 2010 de Formule 1.

Cependant, et bien qu'il admette que la course relevait plus d'une procession de monoplaces qu'autre chose, Jenson Button estime qu'il faut laisser aux Formule 1 version 2010 le temps de faire leurs preuves.

"Je pense que même si vous avez gagné la course, vous vous seriez dit 'où était l'action' ? C'est un sport que j'adore et c'est dur de voir une procession," a confié le champion du monde en titre à l'agence de presse Reuters.

"Je ne vais pas dire 'qu'allons-nous faire pour ça ? C'est terrible' car je pense que nous devons attendre de voir. Ce n'est qu'une course, donc ce n'est pas la fin du monde. Il y a encore dix-huit courses à venir. Il y a encore des chances que ce soit une saison fantastique."

"Nous devons juste voir ce qu'il se passera lors des prochaines courses puis les gens devront alors commencer à prendre des décisions si ça ne va pas dans le bons sens," poursuit-il.

L'excitation générée par le retour de Michael Schumacher, certains transferts comme celui de Fernando Alonso chez Ferrari ou encore par les changements du règlement ont fait que beaucoup d'observateurs attendent beaucoup de cette saison.

Mais Button estime que tout cela a justement nui au Grand Prix de Bahreïn dans la mesure où l'on en attendait probablement trop.

"Je pense que nous nous sommes tous mis beaucoup de pression à Bahreïn car tout le monde disait 'ça va être la meilleure année en Formule 1'. Nous nous sommes donc mis la pression pour que ça marche. Mais ça n'a pas été une course excitante à regarder," reconnait le Britannique.

"Même l'année dernière, des gens disaient que la course peut être ennuyeuse, il n'y a jamais assez de dépassements. Mais pour moi l'an dernier, l'équilibre était bon. Vous aviez des dépassements, pas beaucoup, mais vous en aviez et quand vous faisiez une manœuvre, c'était une sacrée manœuvre et c'était excitant."

Pour en revenir à la saison en cours, le pilote McLaren a ajouté qu'il était satisfait que la troisième phase des qualifications, la Q3, se déroule désormais à vide. Cependant, il admet qu'il reste encore du travail à faire pour rendre les courses plus intéressantes.

"Je pense que c'est génial. Dans ce domaine, nous avons vraiment fait un pas en avant avec peu d'essence et les voitures à la limite avec peu de carburant. Il y a des points positifs mais ils ne sont peut-être pas suffisants pour le moment."

De son côté, Lewis Hamilton est confiant que le Grand Prix d'Australie, qui se déroulera à Melbourne la semaine prochaine, sera plus divertissant grâce à la nature même de l'Albert Park mais aussi à l'ambiance qui y règne.

"Vous devez supposer que la prochaine course sera plus excitante. Il y aura plus de gens là-bas, il devrait y avoir une bonne ambiance en Australie, comme ça a toujours été le cas. La piste devrait mieux convenir aux voitures, c'est un circuit urbain donc ce n'est pas l'endroit le plus facile pour dépasser mais ça devrait être plus excitant."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Michael Schumacher , Fernando Alonso , Lewis Hamilton
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités