La charge de carburant augmentée pour plus d'attaque en 2019

Le Groupe Stratégique de la F1 et la Commission F1 se sont mis d'accord pour augmenter l'allocation en carburant de 105 kg à 110 kg en 2019, afin d'aider les pilotes à pouvoir "utiliser le moteur à pleine puissance à tout moment".

La FIA a également confirmé qu'une date butoir avait été fixée pour la finalisation de la réglementation 2021 sur les unités de puissance, comme suggéré par le directeur de Ferrari, Maurizio Arrivabene, la semaine passée.

La modification de l'allocation en essence, décidée lors de la réunion d'aujourd'hui à Paris et qui doit être ratifiée par le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA, sera accueillie favorablement pas les écuries.

Elles font face à une consommation d'essence qui a augmenté en raison du niveau d'appui plus important et des temps au tour plus rapides générés par les changements aérodynamiques de l'an passé, et qui ont mis un accent plus important sur l'économie d'essence en course, chose qui n'est pas populaire auprès des fans.

Ont également été confirmés pour 2019 la séparation du poids du pilote et de la voiture – avec un minimum de 80 kg pour le pilote – et l’utilisation de gants biométriques pour des raisons de sécurité.

Comme rapporté précédemment, des débats supplémentaires ont eu lieu sur le sujet des changements aérodynamiques pour 2019 afin de faciliter les dépassements. La FIA a insisté sur le fait qu'une décision devait être prise avant la fin du mois, date butoir officielle pour un changement de réglementation en 2019. Les équipes apportent leur soutien avec des recherches en CFD.

L'instance dirigeante a noté que "des discussions vont se poursuivre sur des propositions ayant trait à l'aérodynamique, avec pour but de parvenir à une décision à la fin du mois d'avril, une fois qu'une recherche menée par la FIA, en consultation avec les équipes, aura pris fin".

Le MGU-H supprimé

La FIA a également présenté la dernière version de son règlement 2021 pour les unités de puissance, notant seulement qu'il s'agirait d'un moteur V6 turbo hybride de 1,6 litre, sans MGU-H. Ce format avait été présenté une première fois, avec beaucoup plus de détails, le 31 octobre dernier. 

La décision d'abandonner le MGU-H montre que Liberty n'a pas fait de compromis sur sa position concernant le système de récupération d'énergie, mais d'autres éléments du package pour 2021 restent sujet à débat.

Des sources ont indiqué que la FIA et Liberty avaient une vision différente pour certains aspects du concept final.

La FIA a fait savoir que son département technique allait "désormais rencontrer les actuels et les potentiels futurs motoristes pour discuter davantage dans le détail, avec l'objectif de conclure la réglementation 2021 d'ici la fin du mois de mai".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags fia, liberty, réglement