Caterham reste à la rue

partages
commentaires
Caterham reste à la rue
24 mai 2014 à 19:15

Monaco semblait une bonne occasion pour les équipes du fond de grille de créer la surprise

Monaco semblait une bonne occasion pour les équipes du fond de grille de créer la surprise. Si Marussia était en mesure, selon Jules Bianchi, de viser la Q2, ce n'était pas le cas de Caterham. Les deux monoplaces vertes n'ont jamais été à l'aise en Principauté, si bien qu'elles monopolisent la dernière ligne, non sans une erreur de Marcus Ericsson en fin de Q1.

Kamui Kobayashi ne peut que constater les dégâts et déplore un manque de roulage en EL2 ainsi qu'un manque de performance de manière générale.

"Étant donné que nous n'avons couvert que quelques tours en EL2, nous avons beaucoup roulé en EL3 pour compenser [...]. En Q1, nous avons fait deux runs en supertendres. Le premier était correct mais je voulais avoir plus d'appui sur l'avant pour le deuxième. Or nous n'avions pas le rythme suffisant pour améliorer aujourd'hui, tout simplement" regrette le Japonais.

Kobayashi compte sur une piste possiblement humide ce dimanche pour faire la différence.

"C'est assez juste de dire que ce fut un week-end plutôt difficile jusqu'à maintenant, mais seul demain compte vraiment. Il se pourrait qu'il pleuve si les prévisions sont exactes donc tout peut arriver. Même si c'est difficile pour nous, tout le monde travaille sans répit et j'espère que nous en seront récompensés d'une manière ou d'une autre en course".

De son côté, Marcus Ericsson n'a pas davantage brillé, au contraire. Sa monoplace ne lui permettait pas d'aller aussi vite qu'il aurait voulu.

"Durant la bonne partie des EL3 je luttais avec assez peu d'adhérence, quelque soit le type de pneus [...]. J'avais les mêmes soucis de traction en Q1, malgré une piste plus chaude. Je n'avais pas assez d'adhérence pour y aller à fond, et avec quelques monoplaces au ralenti dans le dernier secteur, je ne pouvais tout simplement pas réaliser un tour clair".

Le Suédois s'est ensuite distingué en tirant tout droit à Mirabeau, non sans gâcher la qualification de Felipe Massa en même temps. Une mésaventure qui lui coûte une pénalité et l'obligera à partir des stands demain.

"Dans mon dernier tour lancé, j'étais derrière Massa au cinquième virage et il s'est mis en dehors de la trajectoire, si bien que j'ai dû changer mon point de freinage. J'ai bloqué les roues et j'ai tiré tout droit dans le mur avec lui. C'était ma faute. C'est dommage qu'il ait été également impliqué".

"Maintenant je veux garder ce jour derrière moi et me concentrer sur la course".

Prochain article Formule 1
Non sanctionné, Rosberg conserve sa pole position à Monaco

Article précédent

Non sanctionné, Rosberg conserve sa pole position à Monaco

Article suivant

[Photos] Grand Prix de Monaco - Samedi à Monte-Carlo

[Photos] Grand Prix de Monaco - Samedi à Monte-Carlo
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa Boutique , Kamui Kobayashi , Marcus Ericsson , Jules Bianchi
Type d'article Actualités