Ticktum "quasi certain" qu'il aurait été en F1 avec la Super Licence

Écarté du Red Bull Junior Team en juin dernier, Dan Ticktum déplore les quelques points de Super Licence qui l'ont, selon lui, empêché de faire ses débuts en Formule 1.

Ticktum "quasi certain" qu'il aurait été en F1 avec la Super Licence

À l'été 2018, la rumeur s'était emballée autour de Dan Ticktum, candidat à un baquet Toro Rosso pour 2019, mais malgré son titre de vice-Champion en F3 Europe et deux victoires au Grand Prix de Macao – avec des points de Super Licence attribués rétroactivement – le Britannique n'avait que 35 unités à son actif, contre 40 nécessaires.

Ticktum a alors décidé de participer au championnat hivernal de F3 Asie en janvier et février 2019 afin d'obtenir les cinq unités restantes… mais cette compétition était loin de respecter les exigences de la FIA concernant l'éligibilité aux points de Super Licence, à savoir des courses disputées lors d'au moins cinq meetings sur trois circuits différents. L'Anglais n'a de toute façon pas obtenu les résultats espérés avec un seul podium en six courses, si bien qu'il n'a pas participé au dernier rendez-vous.

Lire aussi :

"Je ne veux pas vraiment parler de la F3 Asie, mais ce que j'aimerais dire, c'est que beaucoup de gens laissent entendre que j'ai abandonné en cours de route en ne participant pas à la dernière manche, et la raison est que nous nous sommes rendu compte qu'aucun point de Super Licence n'était en jeu, et que mon père est parvenu à négocier un remboursement, n'ayant pas fini le championnat. Ceux qui disent que j'ai abandonné, c'est n'importe quoi", affirme Ticktum pour Motorsport.com.

Il ajoute sans détour : "Je ne veux pas trop entrer dans les détails à ce sujet et sur la Super Licence. Il est quasi certain que j'aurais été en F1 si j'avais eu les points nécessaires. C'est le plus dur à avaler chaque matin quand je me lève, devoir me battre pour avoir à nouveau cette opportunité en sachant que j'aurais bien pu l'avoir si j'avais eu suffisamment de points de Super Licence. Beaucoup de gens sont en train de tomber dans ce piège en ce moment."

Voilà une référence à peine voilée au prometteur Jüri Vips, que Red Bull a placé en Super Formula pour 2020. Un plan de carrière qui avait réussi à Pierre Gasly en 2017, beaucoup moins à Dan Ticktum l'an passé, l'intéressé n'ayant marqué qu'un point en trois courses avant de perdre les faveurs à la fois du Team Mugen et de Red Bull.

Dan Ticktum, Team Mugen

"Aurais-je pu être plus performant ? Oui, il y a certaines choses que j'aurais pu mieux faire. Je ne pense pas m'être particulièrement laissé atteindre par la pression", analyse Ticktum. "Ai-je pris du plaisir au Japon ? Pas complètement. J'ai eu du mal au départ, peut-être que j'aurais pu m'adapter un peu mieux. Il y a toutes sortes de rumeurs avec l'équipe qui dit : 'Il faut qu'il s'habitue au Japon, il faut qu'il s'habitue aux circuits d'ici', mais en fin de compte ce sont une piste et une voiture de course, vous voyez ? Peu importe si c'est au Japon ou sur la Lune."

"Je n'avais pas le sentiment que l'écurie ait beaucoup de confiance en moi, disons. C'est un peu étrange qu'une équipe ne fasse pas confiance à un pilote que Red Bull a mis dans une F1. Mais tout ça, c'est fini, et j'en ai tiré beaucoup de leçons. Les gens vont demander si je reste acerbe d'avoir été écarté ; bien sûr, je le suis, mais je suis désormais dans une très bonne position."

Et malgré ses commentaires souvent polémiques et jugés arrogants, celui qui est désormais pilote de développement Williams et va disputer la saison de Formule 2 chez DAMS n'est pas ingrat, comme en témoigne une discussion avec Christian Horner, directeur de Red Bull Racing, l'été dernier : "Je l'ai rencontré juste après avoir été écarté, simplement pour lui dire merci de m'avoir fait confiance."

Propos recueillis par Marcus Simmons

partages
commentaires
Officiel - Le Grand Prix d'Azerbaïdjan est reporté

Article précédent

Officiel - Le Grand Prix d'Azerbaïdjan est reporté

Article suivant

Gel du châssis mais changement de moteur : l'exception McLaren

Gel du châssis mais changement de moteur : l'exception McLaren
Charger les commentaires
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021