Ricciardo a senti Renault intimidé par son arrivée

Désormais pilote McLaren, Daniel Ricciardo courait chez Renault lors des deux saisons précédentes. Une collaboration qui a commencé avec une certaine timidité du côté de l'équipe, d'après le principal intéressé.

Ricciardo a senti Renault intimidé par son arrivée

C'est à l'été 2018 que Daniel Ricciardo a pris la décision de quitter son nid, Red Bull, pour se lancer dans l'aventure Renault – décision audacieuse compte tenu du fait que le Losange était solidement installé en milieu de grille tandis que Red Bull jouait régulièrement le podium et parfois la victoire. Il a ainsi remplacé Carlos Sainz au sein d'une structure d'Enstone qui n'avait pas eu un pilote doté d'un tel palmarès depuis Kimi Räikkönen en 2013.

Lire aussi :

Dans un entretien publié par la chaîne YouTube d'Optus, une entreprise australienne de télécommunications avec laquelle il dispose d'un partenariat et où il occupe le poste officieux de "directeur de l'optimisme", Ricciardo ne cache pas avoir eu le sentiment que certains de ses nouveaux collègues étaient intimidés.

"C'est quelque chose à quoi l'on essaie plus ou moins de ne pas penser, ou que l'on ne veut jamais admettre", reconnaît le natif de Perth. "Bien sûr, ce n'est pas le cas avec tout le monde, mais je mentirais si je disais que je n'ai pas remarqué ça à l'occasion. C'était notamment le cas quand je suis passé de Red Bull à Renault. C'était le transfert le plus médiatisé cette saison-là, et je crois que pas mal de gens chez Renault ont dû lire trop d'articles et de gros titres, si bien que mon arrivée paraissait plus importante pour eux."

"Lors de mon premier jour, les gens étaient trop timides pour me dire bonjour. Si j'allais me présenter, on voyait qu'ils se demandaient : 'Pourquoi est-ce qu'il me parle ? Je ne suis pas si important'. On voyait que certains d'entre eux étaient vraiment dans leur coquille. Je me sentais mal, car je me disais : 'Je n'essaie pas de vous subjuguer, j'essaie juste d'être sympa et de construire quelque chose'. On le sent, parfois."

"Je pense que la meilleure manière d'éviter ça est d'être authentique, d'être soi-même et de leur faire savoir qu'on est juste comme eux, qu’on est un être humain. Nous avons tous des sentiments. Nous avons aussi une passion et un amour pour la même chose, et ça, c'est très cool."

Ricciardo s'est propulsé à la cinquième place du championnat avec Renault l'an passé et connaît désormais une saison très difficile chez McLaren, actuel neuvième du classement général avec 50 points au compteur quand son coéquipier Lando Norris, troisième, en compte 113.

partages
commentaires
Le dramatique comeback de Mark Donohue en F1

Article précédent

Le dramatique comeback de Mark Donohue en F1

Article suivant

Sato : Juger le rookie Tsunoda "n'est pas juste"

Sato : Juger le rookie Tsunoda "n'est pas juste"
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de Russie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Russie 2021

Après le Grand Prix de Russie, quinzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021