Le DAS de Mercedes jugé légal, réclamation rejetée pour Red Bull

Ce n'est qu'en toute fin de soirée que les commissaires du Grand Prix d'Autriche ont rendu leur décision sur la réclamation portée par Red Bull : celle-ci est rejetée, assurant désormais la légalité du DAS.

Le DAS de Mercedes jugé légal, réclamation rejetée pour Red Bull

Plusieurs heures après le dépôt officiel d'une réclamation et après avoir entendu les représentants des écuries concernées, les commissaires sportifs du Grand Prix d'Autriche ont rendu leur décision en ce début de nuit. Ils avaient été saisis par Red Bull Racing sur la question de la légalité du DAS, système controversé inventé par Mercedes et utilisé pour la première fois dans une séance officielle ce vendredi.

Lire aussi :

Jugé légal par la FIA en amont des essais hivernaux de Barcelone, ce procédé permettant d'ajuster l'orientation des roues en piste via le volant était au cœur des interrogations, Red Bull souhaitant faire toute la lumière. Pour obtenir des éclaircissements, l'écurie autrichienne n'avait pas d'autre choix que de porter réclamation. Et cette dernière a donc été rejetée par les commissaires chargés de rendre la décision.

Alors que le DAS sera banni en F1 à partir de 2021, suite à une modification du futur Règlement Technique, il demeure aujourd'hui conforme aux textes qui s'appliquent pour la saison qui débute ce week-end à Spielberg. La réclamation de Red Bull portait sur les articles 3.8 et 10.2.3 du Règlement Technique, le premier ayant trait à l'aérodynamique de la monoplace et le second à ses éléments de suspension.

Les commissaires ont indiqué à l'appui de leur décision que le DAS faisait en fait partie intégrante du système de direction, même s'il n'est "pas conventionnel", et qu'il ne pouvait donc pas être vu comme une pièce de suspension de la monoplace. "Les commissaires considèrent que le DAS est une pièce légitime du système de direction et donc qu'il est conforme aux règles correspondantes concernant l'influence sur la suspension ou l'aérodynamique", peut-on lire dans la décision rendue.

"Selon les commissaires, le système DAS fait physiquement et fonctionnellement partie du système de direction. Ainsi, il bénéficie des exceptions implicites à certaines règles sur la suspension applicables à la direction." Mercedes va donc pouvoir continuer d'utiliser ce dispositif ce week-end.

partages
commentaires
Mercedes : "Bien trop tôt pour se prononcer, mais c'est pas mal"

Article précédent

Mercedes : "Bien trop tôt pour se prononcer, mais c'est pas mal"

Article suivant

Racisme : Abiteboul appelle à la "vigilance" sur les actions de groupe

Racisme : Abiteboul appelle à la "vigilance" sur les actions de groupe
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021