Le DAS de Mercedes jugé légal, réclamation rejetée pour Red Bull

Ce n'est qu'en toute fin de soirée que les commissaires du Grand Prix d'Autriche ont rendu leur décision sur la réclamation portée par Red Bull : celle-ci est rejetée, assurant désormais la légalité du DAS.

Le DAS de Mercedes jugé légal, réclamation rejetée pour Red Bull

Plusieurs heures après le dépôt officiel d'une réclamation et après avoir entendu les représentants des écuries concernées, les commissaires sportifs du Grand Prix d'Autriche ont rendu leur décision en ce début de nuit. Ils avaient été saisis par Red Bull Racing sur la question de la légalité du DAS, système controversé inventé par Mercedes et utilisé pour la première fois dans une séance officielle ce vendredi.

Lire aussi :

Jugé légal par la FIA en amont des essais hivernaux de Barcelone, ce procédé permettant d'ajuster l'orientation des roues en piste via le volant était au cœur des interrogations, Red Bull souhaitant faire toute la lumière. Pour obtenir des éclaircissements, l'écurie autrichienne n'avait pas d'autre choix que de porter réclamation. Et cette dernière a donc été rejetée par les commissaires chargés de rendre la décision.

Alors que le DAS sera banni en F1 à partir de 2021, suite à une modification du futur Règlement Technique, il demeure aujourd'hui conforme aux textes qui s'appliquent pour la saison qui débute ce week-end à Spielberg. La réclamation de Red Bull portait sur les articles 3.8 et 10.2.3 du Règlement Technique, le premier ayant trait à l'aérodynamique de la monoplace et le second à ses éléments de suspension.

Les commissaires ont indiqué à l'appui de leur décision que le DAS faisait en fait partie intégrante du système de direction, même s'il n'est "pas conventionnel", et qu'il ne pouvait donc pas être vu comme une pièce de suspension de la monoplace. "Les commissaires considèrent que le DAS est une pièce légitime du système de direction et donc qu'il est conforme aux règles correspondantes concernant l'influence sur la suspension ou l'aérodynamique", peut-on lire dans la décision rendue.

"Selon les commissaires, le système DAS fait physiquement et fonctionnellement partie du système de direction. Ainsi, il bénéficie des exceptions implicites à certaines règles sur la suspension applicables à la direction." Mercedes va donc pouvoir continuer d'utiliser ce dispositif ce week-end.

partages
commentaires
Mercedes : "Bien trop tôt pour se prononcer, mais c'est pas mal"
Article précédent

Mercedes : "Bien trop tôt pour se prononcer, mais c'est pas mal"

Article suivant

Racisme : Abiteboul appelle à la "vigilance" sur les actions de groupe

Racisme : Abiteboul appelle à la "vigilance" sur les actions de groupe
Charger les commentaires
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021