Une deadline repoussée pour Manor Racing ?

Alors qu’une date butoir était initialement fixée, pour sa reprise, au 20 janvier, les administrateurs de Manor auraient réussi à la repousser à la toute fin du mois.

Une deadline repoussée pour Manor Racing ?
Esteban Ocon, Manor Racing
Esteban Ocon, Manor Racing MRT05
Esteban Ocon, Manor Racing MRT05
Pascal Wehrlein, Manor Racing
Esteban Ocon, Manor Racin
John McQuilliam, Directeur Technique Manor Racing
Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05

En effet, après le placement de Just Racing Ltd, la société qui gère l’équipe, sous administration judiciaire le 6 janvier, il restait dans un premier temps deux semaines à Manor - soit jusqu’au 20 janvier - pour trouver un repreneur, sous l’égide de FRP Advisory, qui supervise le processus d’administration.

Mais la BBC rapporte que les administrateurs sont parvenus à assurer le paiement du personnel jusqu’à la fin du mois, ce qui permettrait de repousser la date butoir d’une semaine supplémentaire avant de devoir procéder à d’éventuels licenciements.

Le délai parait toujours assez limité, mais des discussions seraient toujours en cours avec des acheteurs potentiels. L'équipe poursuit en tout cas son travail, une centaine de personnes s'occupant de la monoplace 2017 afin de préparer une éventuelle reprise.

La BBC révèle aussi que la FIA aurait donné son accord à Manor pour pouvoir utiliser son châssis 2016 modifié comme base de sa monoplace 2017 lors des premières courses de la saison, si un repreneur est trouvé. L’instance aurait même indiqué que ce châssis, même légèrement modifié, n’aurait pas à repasser les crash-tests. Malgré tout, en vertu des changements réglementaires importants de l’exercice à venir, Manor devra prouver à la FIA que sa monoplace respecte bien le règlement, le cas échéant.

L’écurie est passée très près de la vente en deux occasions avant son placement sous administration, à tel point de John McQuilliam, directeur de Manor Grand Prix Ltd, avait démissionné de son poste fin 2016, afin de laisser la voie libre aux futurs arrivants.

Il a cependant été annoncé par un porte-parole de FRP Advisory, à Motorsport.com, que "John reste avec l’équipe et reste pleinement impliqué dans le travail avec ses collègues et les administrateurs judiciaires pour garantir l’avenir de Manor Racing. […] Le 30 décembre, John a démissionné de son poste de directeur légal de Manor Grand Prix Racing Limited par anticipation, à ce moment-là, d’une changement de propriétaire imminent de Manor Racing. ".

partages
commentaires
Technique - Pourquoi Honda a abandonné la "taille zéro" pour 2017

Article précédent

Technique - Pourquoi Honda a abandonné la "taille zéro" pour 2017

Article suivant

Sainz - "Très dur d'imaginer" un baquet Red Bull en 2018

Sainz - "Très dur d'imaginer" un baquet Red Bull en 2018
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021