Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
43 jours
C
GP du Portugal
30 avr.
Prochain événement dans
55 jours
09 mai
Prochain événement dans
61 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
100 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
117 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
134 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
148 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
176 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
183 jours
12 sept.
Course dans
190 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
204 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
208 jours
10 oct.
Course dans
218 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
233 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
240 jours
07 nov.
Course dans
247 jours

La Formule 1 veut deux Grands Prix aux États-Unis

La Formule 1 continue de se tourner vers les États-Unis et espère y organiser deux Grands Prix par an à l'avenir.

La Formule 1 veut deux Grands Prix aux États-Unis

Depuis le rachat de la Formule 1 par l'entreprise américaine Liberty Media en janvier 2017, la catégorie reine du sport automobile a fait des États-Unis sa priorité. Des mesures ont été prises pour y accroître les audiences, telles que le report d'une heure du départ des courses européennes, passé de 14h à 15h10 (désormais 15h en 2021), pour un horaire moins matinal outre-Atlantique. Le Grand Prix des États-Unis a lieu sur le Circuit des Amériques, près d'Austin, depuis 2012, et un nouveau circuit urbain est envisagé à Miami depuis un certain temps.

"Je veux vous dire que notre stratégie à l'avenir sera d'être plus présent aux États-Unis avec plus d'un Grand Prix", annonce sans détour Stefano Domenicali, PDG de la F1. Deux courses au pays de l'oncle Sam, ce ne serait pas une première : c'est déjà arrivé de 1976 à 1984, avec des épreuves disputées à Long Beach, Watkins Glen, Detroit, Las Vegas ou encore Dallas. En 1982, il y en avait même trois.

L'éventuel Grand Prix de Miami a toutefois rencontré de nombreux obstacles depuis l'approbation du projet par la ville en mai 2018 – la première course devait avoir lieu en 2019 ! – et la Formule 1 continue d'évaluer toutes les options de seconde épreuve américaine.

Lire aussi :

"Miami est plus avancé en termes de discussions, mais il y en a d'autres dans d'autres régions des États-Unis", déclare Domenicali. "Mais ils ne sont pas au niveau où je peux dire 'oui, ils sont là' et prévoir que quelque chose se produise. Je pense que dans les deux prochains mois nous allons décider quelles seront les discussions possibles concernant ce pays et la rotation éventuelle ou la stabilisation avec deux [courses] fixes. C'est en cours."

Dans un pays qui a davantage la culture de l'IndyCar et surtout de la NASCAR que de la Formule 1, cette dernière va poursuivre ses efforts pour être plus médiatisée. "Je peux vous garantir qu'il y a désormais beaucoup d'intérêt pour la Formule 1 aux États-Unis. L'erreur qu'il ne faut pas faire, c'est que les États-Unis ont besoin de suivre l'actualité de la F1 au quotidien. Y aller une semaine, tout donner avant la course d'Austin, et se taire par la suite, ça ne va pas. Nous avons un plan de communication assez solide aux USA. Il nous faut asséner les informations dans les bons canaux de manière continue."

"Cela prendra beaucoup de temps à lancer en matière d'investissement, mais les bénéfices seront immenses. Cela fait partie de notre campagne stratégique de communication mondiale, pour laquelle nous devons donner un coup de collier cette année", conclut Domenicali.

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires

Voir aussi :

La Formule 1 envisage deux courses à Bahreïn pour lancer 2021

Article précédent

La Formule 1 envisage deux courses à Bahreïn pour lancer 2021

Article suivant

Williams va présenter sa F1 2021 dans un mois

Williams va présenter sa F1 2021 dans un mois
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP des États-Unis
Auteur Benjamin Vinel
Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari Prime

Aston Martin : plus qu'une livrée verte, une structure à la Ferrari

La présentation de l'Aston Martin était sans doute la plus attendue cette saison, alors que les nombreux changements apportés à l'équipe s'étendent bien au-delà d'un simple travail de peinture sur la livrée. Mais il est vrai que l'équipe n'aura pas à opérer un redémarrage et peut construire sur de solides fondations.

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso Prime

Les approximations qu'Ocon devra éviter avec Alpine et Alonso

Depuis son retour en F1, Esteban Ocon a connu une période difficile. De nouveaux défis l'attendent, puisqu'il a été rejoint par le double Champion du monde Fernando Alonso dans la nouvelle équipe Alpine. STUART CODLING établit une feuille de route à suivre pour franchir ce cap avec succès.

Formule 1
3 mars 2021
L'évolution récente des volants de Formule 1 Prime

L'évolution récente des volants de Formule 1

Les volants de Formule 1 ont drastiquement changé au fil des années, les pilotes disposant désormais de plus de contrôle, ce qui leur permet d'apporter les changements les plus subtils et de prendre l'avantage sur leurs rivaux.

Formule 1
2 mars 2021
L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren Prime

L'impact qu'ont déjà les nouveaux investisseurs de McLaren

L'accord conclu par McLaren avec MSP Sports Capital l'an dernier non seulement aide l'écurie à financer la rénovation de ses infrastructures, ce dont elle avait bien besoin, mais est également un signe de l'avenir de la Formule 1.

Formule 1
1 mars 2021
La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix Prime

La F1 à quatre roues directrices qui a failli rouler en Grand Prix

Pour la beauté du geste avant l'interdiction définitive de nombreuses aides en 1994, Benetton voulait faire rouler en Grand Prix sa B193C en fin de saison 1993, ce qui aurait fait d'elle la première voiture à quatre roues directrices à prendre un départ en F1...

Formule 1
28 févr. 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021