La Formule 1 veut deux Grands Prix aux États-Unis

La Formule 1 continue de se tourner vers les États-Unis et espère y organiser deux Grands Prix par an à l'avenir.

La Formule 1 veut deux Grands Prix aux États-Unis

Depuis le rachat de la Formule 1 par l'entreprise américaine Liberty Media en janvier 2017, la catégorie reine du sport automobile a fait des États-Unis sa priorité. Des mesures ont été prises pour y accroître les audiences, telles que le report d'une heure du départ des courses européennes, passé de 14h à 15h10 (désormais 15h en 2021), pour un horaire moins matinal outre-Atlantique. Le Grand Prix des États-Unis a lieu sur le Circuit des Amériques, près d'Austin, depuis 2012, et un nouveau circuit urbain est envisagé à Miami depuis un certain temps.

"Je veux vous dire que notre stratégie à l'avenir sera d'être plus présent aux États-Unis avec plus d'un Grand Prix", annonce sans détour Stefano Domenicali, PDG de la F1. Deux courses au pays de l'oncle Sam, ce ne serait pas une première : c'est déjà arrivé de 1976 à 1984, avec des épreuves disputées à Long Beach, Watkins Glen, Detroit, Las Vegas ou encore Dallas. En 1982, il y en avait même trois.

L'éventuel Grand Prix de Miami a toutefois rencontré de nombreux obstacles depuis l'approbation du projet par la ville en mai 2018 – la première course devait avoir lieu en 2019 ! – et la Formule 1 continue d'évaluer toutes les options de seconde épreuve américaine.

Lire aussi :

"Miami est plus avancé en termes de discussions, mais il y en a d'autres dans d'autres régions des États-Unis", déclare Domenicali. "Mais ils ne sont pas au niveau où je peux dire 'oui, ils sont là' et prévoir que quelque chose se produise. Je pense que dans les deux prochains mois nous allons décider quelles seront les discussions possibles concernant ce pays et la rotation éventuelle ou la stabilisation avec deux [courses] fixes. C'est en cours."

Dans un pays qui a davantage la culture de l'IndyCar et surtout de la NASCAR que de la Formule 1, cette dernière va poursuivre ses efforts pour être plus médiatisée. "Je peux vous garantir qu'il y a désormais beaucoup d'intérêt pour la Formule 1 aux États-Unis. L'erreur qu'il ne faut pas faire, c'est que les États-Unis ont besoin de suivre l'actualité de la F1 au quotidien. Y aller une semaine, tout donner avant la course d'Austin, et se taire par la suite, ça ne va pas. Nous avons un plan de communication assez solide aux USA. Il nous faut asséner les informations dans les bons canaux de manière continue."

"Cela prendra beaucoup de temps à lancer en matière d'investissement, mais les bénéfices seront immenses. Cela fait partie de notre campagne stratégique de communication mondiale, pour laquelle nous devons donner un coup de collier cette année", conclut Domenicali.

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires

Voir aussi :

La Formule 1 envisage deux courses à Bahreïn pour lancer 2021

Article précédent

La Formule 1 envisage deux courses à Bahreïn pour lancer 2021

Article suivant

Williams va présenter sa F1 2021 dans un mois

Williams va présenter sa F1 2021 dans un mois
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021