Diffuseur : McLaren s'étonne d'être la seule équipe avec ce design

McLaren s'est dit surpris qu'aucune autre équipe de Formule 1 n'ait adopté son design de diffuseur, mais ne se fait pas d'illusions sur le temps qu'il faudra pour le copier.

Comme l'a révélé Motorsport.com la semaine passée, McLaren est arrivé aux essais hivernaux avec une solution unique pour son diffuseur, afin d'essayer de retrouver une partie de l'appui perdu en raison de la nouvelle réglementation. La taille des stries pendant sous le diffuseur a été réduite de 50 mm cette année, et l'écurie a intelligemment allongé la transition avec le fond plat dans la zone centrale, qui n'est pas touchée par les limitations, pour y utiliser des ailettes plus profondes.

Lire aussi :

Le directeur technique de la structure basée à Woking, James Key, a insisté sur le fait que ce choix de conception ne résultait pas de l'exploitation d'un vide réglementaire mais que McLaren avait implanté une solution plutôt "normale" et "simple", en tout cas à ses yeux. "C'est une idée de design normale, et en fait je pense que nous sommes un peu surpris d'être la seule équipe à l'avoir fait."

"C'est juste une caractéristique parmi d'autres dans une zone qui a changé cette année. Il y a une certaine régulation d'une surface continue dans cette zone dans la position Y250, de chaque côté de la ligne centrale de la voiture. Ces petits générateurs de vortex en bas, que vous voyez désormais aussi sur presque toutes les voitures, ces petites pièces en aluminium ou en carbone sont de facto régies par la même règle. C'est donc assez simple."

"Vous avez besoin de l'écran de CAO [conception assistée par ordinateur] pour le voir, parce que vous prenez des coupes transversales d'une surface en 3D, donc il est juste de se poser des questions, je suppose, quand il est difficile de le dire sans ces données de CAO pour prouver que ça rentre dans les cases prévues et qu'il s'agit bien d'une surface continue. Mais c'est vraiment tout ce que c'est."

Règlementation sur le diffuseur entre 2021 et 2020

Règlementation sur le diffuseur entre 2021 et 2020

Les concurrents de McLaren vont assurément, si ce n'est déjà pas le cas, se pencher sur les avantages à tirer d'une telle solution dans cette zone. Key explique d'ailleurs en détails comment certaines structures pourraient rapidement intégrer une telle solution à leur monoplace en début de campagne.

"Je pense que le point de départ pour toute idée que vous voyez en piste est la CFD [mécanique des fluides numérique], donc je crois que vous pouvez facilement sauter sur une idée que vous repérez chez une autre équipe en une semaine de nos jours. Je pense que si l'intérêt est toujours là après une semaine, qu'il s'agisse de notre diffuseur ou du détail du bord du fond plat de Mercedes ou autre, je pense que vous pouvez avoir une idée des choses assez rapidement."

Lire aussi :

"Ensuite, il s'agit vraiment de comprendre comment ça peut fonctionner avec votre voiture. C'est la clé. Vous pouvez alors vous retrouver avec une géométrie unique parce que vous comprenez le principe, mais vous devez ensuite l'adapter pour que cela fonctionne avec votre voiture. Le diffuseur, par exemple, est également très stable dans cet environnement."

"Il est donc probable que vous fassiez des essais en soufflerie, ce qui peut prendre une ou deux semaines, puis vous devez le fabriquer. Ces étapes particulières sont assez simples. On peut donc dire qu'il s'écoule entre trois et cinq semaines entre la prise de vue et l'installation sur la voiture si l'on veut vraiment aller jusqu'au bout."

Avec Jonathan Noble

partages
commentaires

Voir aussi :

Verstappen : Aucune garantie malgré les très bons tests de Red Bull

Article précédent

Verstappen : Aucune garantie malgré les très bons tests de Red Bull

Article suivant

Comment Red Bull a "gagné" les tests de pré-saison 2021

Comment Red Bull a "gagné" les tests de pré-saison 2021
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais hivernaux
Équipes McLaren
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021