Le DRS ne sera plus désactivé lors des drapeaux jaunes

partages
commentaires
Le DRS ne sera plus désactivé lors des drapeaux jaunes
Par :
8 juin 2018 à 15:59

La FIA a modifié la procédure du DRS qui voyait le dispositif être totalement désactivé lorsqu’une situation de drapeau jaune se présentait en essais libres, en qualifications et en course.

Jusqu’à maintenant, Charlie Whiting, le directeur de course, précisait dans ses Notes, publiées avant chaque épreuve (notamment sur le site internet de la FIA), les zones dans lesquelles, si un drapeau jaune était brandi, cela entraînerait une désactivation totale du DRS sur l’ensemble du circuit.

Ainsi, pour Montréal, la version originale des notes indiquait : "Le DRS sera entièrement désactivé si les panneaux 1, 7, 8, 9, 12, 13, 14 ou 15 affichent du jaune" et "la détection [du DRS] sera automatiquement désactivée si les panneaux lumineux affichent du jaune : Zone 1 : Panneaux 5 ou 6, Zones 2 et 3 : Panneaux 10 et 11".

Cependant, l’un des inconvénients d’un tel système était de priver certains pilotes du DRS en qualifications alors qu’un incident était arrivé derrière eux sur le circuit.

Hors, la tendance étant à l’ajout de zones sur les circuits, et notamment à Montréal où une troisième zone a fait son apparition entre les virages 7 et 8, les équipes ont demandé à la FIA si le DRS pouvait simplement être désactivé dans les zones directement affectées par les drapeaux jaunes.

Même si cela aurait été techniquement faisable, la modification du logiciel aurait été une tâche complexe et la FIA a donc décidé de laisser le DRS en fonctionnement dans les zones sous drapeau jaune. Les passages écrits évoqués ci-dessus ont donc été supprimés dans la seconde version de ces Notes.

Bien entendu, comme Whiting l’a expliqué dans la réunion avec les directeur d’équipes, les pilotes devront toujours ralentir suffisamment dans les zones concernées.

Avec Adam Cooper

Article suivant
EL1 - Verstappen repart du bon pied

Article précédent

EL1 - Verstappen repart du bon pied

Article suivant

Hartley : "Stupide" de commenter la rumeur Norris

Hartley : "Stupide" de commenter la rumeur Norris
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Lieu Circuit Gilles-Villeneuve
Auteur Adam Cooper
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu