Ecclestone estime qu'il faut abandonner la saison 2020 de F1

Bernie Ecclestone affirme qu'il abandonnerait totalement la saison 2020 de Formule 1 s'il était aux manettes de la discipline en cette période de pandémie de COVID-19.

Ecclestone estime qu'il faut abandonner la saison 2020 de F1

La pandémie de COVID-19 a déjà contraint la F1 à annuler ou reporter les huit premiers Grands Prix de la saison, le GP du Canada, du 12 au 14 juin, étant désormais la date prévue mais bien fragile d'un début de saison qui était initialement et encore prévu à Melbourne il y a une quinzaine de jours. Malgré les doutes de plus en plus importants sur l'ampleur et la durée de l'épidémie, les dirigeants de la discipline pensent pouvoir maintenir un calendrier de 15 à 18 courses en le faisant débuter à l'été.

Lire aussi :

Bernie Ecclestone, qui fut pendant longtemps seul maître à bord en Formule 1, notamment en matière d'élaboration du calendrier, affirme que dans les circonstances actuelles, il annulerait la saison 2020 dans son ensemble. Ainsi, s'exprimant pour Reuters, il a déclaré : "Aujourd'hui, qu'est-ce que je ferais ? Je pense que je dirais que nous allons mettre un terme aux discussions sur la possibilité d'organiser des courses cette année. C'est la seule chose que vous pourriez faire en toute sécurité pour tout le monde, afin que personne ne commence à conclure des accords stupides qui pourraient ne pas se produire."

Même si une telle décision paraît pour l'heure drastique, les exemples du report de l'Euro 2020 de football et des Jeux olympiques de Tokyo, tous deux prévus à l'été, invitent à la réflexion même si ces événements se déroulent sur quelques semaines. "C'est malheureux, mais c'est comme ça", a ajouté Ecclestone.

"Je serais très, très, très surpris s'ils arrivaient à [maintenir 15 à 18 GP]. J'espère qu'ils vont y arriver. Je l'espère vraiment. Ils pourraient organiser trois ou quatre courses au début de l'année prochaine qui compteraient quand même pour le championnat 2020. Le problème c'est où seront-elles organisées, où les équipes peuvent-elles se rendre et où le promoteur veut-il organiser une course. C'est très bien de faire le calendrier, c'est ce que vous pouvez faire en attendant. Le gros problème, c'est de donner envie aux promoteurs de mettre la course en place."

partages
commentaires
Ces victoires en Grand Prix qui viennent de loin

Article précédent

Ces victoires en Grand Prix qui viennent de loin

Article suivant

Comment la F1 a évité sa saison la plus coûteuse

Comment la F1 a évité sa saison la plus coûteuse
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021